Chambelland gluten free, tolérant friendly

Depuis mai 2014, la boulangerie Chambelland gluten free réconcilie intolérants et tolérants au gluten autour de farines de riz « made in Camargue ». Ça se passe dans le 11e à Paris.

Chambelland gluten free pour tous

Chambelland gluten free, tolérant friendly / 2

Mmmmm @glutenfreeglobal

Sur la façade du Chambelland, pas de logo épi de blé barré, mais une mention très discrète « naturellement sans gluten ». Même chose au comptoir : « On veut d’abord que la vérité passe par le produit », confie le cogérant Nathaniel. « Vous aimez ? Vous n’aimez pas ? L’explication vient ensuite ».

Le but de Chambelland c’est de toucher le plus grand nombre : intolérants comme tolérants au gluten. Une révolution sans rupture. Dès le départ, Nathaniel et Thomas ont adhéré à la Fédération Entreprises de Boulangerie.

« Quand le riz ne te rend pas service, tu oublies »

Chambelland gluten free, tolérant friendly / 3

Les chambellines ©Aldo Sperber

Résultat : Chambelland est devenu une boulangerie de quartier à une ou deux exceptions près : « Chez nous, vous ne trouverez pas de baguettes ou de croissants » pour une raison simple « ça ne marche pas avec la farine de riz ».

Dans le labo, ça fonctionne « par élimination » ou «par trouvaille » comme avec le pain de sucre, devenu l’emblème des lieux. « Ce produit n’existe pas ailleurs, et la recette nous a été dictée par le riz ».

Chambelland gluten free, tolérant friendly / 3

Les sandwichs de ©Chambelland !

Le tout c’est de « connaître le cadre de jeu » avec une règle simple : « Quand le riz ne te rend pas service, tu oubliesLe plaisir doit être au cœur de notre travail». Et du plaisir, Paule-Emma en a ressenti en dégustant des chouquettes et un pain chocolaté.

Cette intolérante au gluten a le sentiment d’avoir « trouvé la poule aux œufs d’or ». Côté prix, comptez entre 6 et 17€ le kilo de pain et 8€ pour le petit déj.

Voici la fiche de la boulangerie pâtisserie Chambelland gluten free, avec toutes les infos pratiques ! Et si vous vous demandez à quoi ressemble le moulin sans gluten de Chambelland, on a un peu de lecture pour vous.


A PROPOS DE L'AUTEUR

Marion Dubreuil

<p>J’ai arrêté le gluten pendant 4 ans à cause d’une inflammation du colon. C’était en 2006 et à part les galettes de riz, les produits sans gluten étaient absents des rayons des supermarchés « traditionnels ». Alors, J’ai … Squatté Naturalia. Accueilli avec une larme mon premier livre de recettes sans gluten. Galéré à faire mon premier pain. Fini par le reproduire à l’infini : farines de châtaigne et de riz, noisettes et figues. Bavé devant les rayons gluten free de New-York avec cookies, doughnuts et autres junk food !! Tout acheté ! Tout mangé ! Aujourd’hui, je mesure la simplicité de pouvoir accepter sans réfléchir une sortie dans un restaurant italien. Mais chez moi, rien ou presque n’a changé le SABOT (Seigle, Avoine, Blé, Orge et Triticale) n’a pas vraiment droit de cité. Sinon, je suis aussi et surtout journaliste, passée par France bleu, Le Mouv’ et RTL.</p>