Décrypter une étiquette et savoir si c’est gluten free ©Toa Heftiba

Quand on mange sans gluten, décrypter une étiquette et savoir si c’est gluten free est une activité dans laquelle on excelle. Et si vous y êtes habitués, vous arrivez à cibler les allergènes, dont le gluten fait partie, en un coup d’œil. Pour les débutants ou vos proches qui n’ont pas envie de faire de boulette, voici notre tuto qui vous aidera à devenir expert pour décrypter une étiquette et savoir si c’est gluten free.

Satanées étiquettes !

Décrypter une étiquette et savoir si c’est gluten free ©Joao Silas

C’est du chinois ? ©Joao Silas

Revoyons les bases ! On a tous déjà retourné un produit alimentaire pour lire sans grand intérêt la totalité des composants qui s’y trouvent. C’est bien de cette étiquette que l’on parle.

On tombe parfois sur des mots à rallonge, qui nous sont aussi familiers qu’un traité sur la ponte de sardines. Alors essayons d’y voir un peu plus clair !

Que dit la législation sur les étiquettes de produits alimentaires ?

Décrypter une étiquette et savoir si c’est gluten free / 3

Que dit la règlementation ? ©Mikhail Pavstyuk

Depuis le 13 décembre 2014, le règlement dit INCO oblige les fabricants à afficher et rendre parfaitement lisibles les allergènes.

« Pour les produits dispensés de liste des allergènes, l’étiquette doit porter la mention « Contient » suivi du nom de l’allergène. »

Et heureusement, étant donné le nombre d’allergies et d’intolérances alimentaires possibles.

Comment décrypter une étiquette et savoir si c’est gluten free ?

Décrypter une étiquette et savoir si c’est gluten free / 4

Du gluten ici ? ©Stephen Radford

Ce coquin de gluten est bien souvent cachés derrière ses comparses sans risques. Fort heureusement, le gluten fait partie de la liste des 14 allergènes dont la mention est obligatoire. Vous trouverez donc en gras « gluten », « blé », « orge »… dès qu’il y en a dans un produit. C’est obligatoire et ce pour tout produit importé en Europe !

C’est donc plutôt simple de nos jours de décrypter une étiquette et savoir si c’est gluten free partout dans tous les pays européens !

Éviter les pièges et le gluten !

Un coup de fil suffit pour décrypter une étiquette et savoir si c’est gluten free ! ©Soren Astrup Jorgensen

Un coup de fil suffit ! ©Soren Astrup Jorgensen

Mais il y a tout de même des pièges. L’amidon de blé par exemple est à exclure impérativement. En revanche, et malgré leur nom quelque peu barbare, glucose et dextrose de blé sont sans gluten. On vous en parlait déjà dans un article précédemment !

Et si le mot amidon n’est pas en gras ? C’est que ce n’est pas un amidon de blé. Si vous avez envie d’être rassuré(e) n’hésitez pas à contacter le service consommateur pour lui poser la question. Le numéro est sur l’étiquette du produit et ils sont justement formés pour répondre à ce genre de questions.

Et les traces dans tout ça ?!

Faisons le point sur les mentions. « Contient des traces de gluten » : le fabricant est catégorique, le produit contient du gluten, reportez donc votre choix sur un autre produit !

Un coup de fil suffit pour décrypter une étiquette et savoir si c’est gluten free ! / 5

Attention aux pièges ! ©Hanna Knutsson

« Présence éventuelle… », « traces possibles… » ou « peut contenir du gluten… » : pas de certitude, mais ne tentez pas le diable !

« Fabriqué dans un atelier qui utilise… » : Ici encore rien n’est sûr, mais vous vous souvenez sûrement des contaminations croisées ? Une fois encore, préservez votre bidon.

Voilà, vous savez désormais tout et vous allez pouvoir décrypter une étiquette et savoir si c’est gluten free en toute sérénité !

Comment avez-vous trouvé cet article ? Pensez-vous à quelques idées pour l’améliorer ? Vous souhaitez peut être nous proposer un nouveau sujet de contenu ? Dîtes-nous tout dans les commentaires !

La photo de couverture est signée : ©Toa Heftiba

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


A PROPOS DE L'AUTEUR

Arnaud Bonnay

<p>Grand amoureux d’écriture et de lecture sous toutes ses formes, Arnaud est aussi un mordu de musique, de voyage et de gastronomie. Après des études en publicité et communication, il devient concepteur rédacteur et se met en freelance. Depuis, il met régulièrement sa plume au service de la pub et des contenus web. Curieux et intéressé par à peu près tout, il épluche l’actu, assaisonne les news et dévore l’info !</p>

    COMMENTS (4)

  1. randi

    ()

    Bonjour,
    Une question sur les étiquettes de ketchup, moutarde et autres sauces qui pour la plupart du vinaigre d alcool et des arômes.
    Le vinaigre de vin c est ok, il est sans glu mais les autres malt ou orge? Et concernant les arômes, existe t il une legislation qui encouragerait les industriels à en préciser la nature?
    Merci de votre réponse et désolée s il existe déjà un post à ce sujet,je ne l ai pas trouvé

    Répondre

    • Cécile Gleize

      ()

      Bonjour Randi,
      Merci pour vos questions qui sont celles qu’on se pose tous dans les rayons 😉
      On n’a pas abordé ce sujet, mais comme pour l’amidon, en théorie, si le vinaigre ou les arômes contiennent un allergène, il sera en gras. Notre conseil en cas de doute : contacter le service client de la marque !
      On espère que notre réponse vous aidera.
      L’équipe de Because Gus

      Répondre

  2. Émilie

    ()

    Bonjour, je voulais ajouter : méfiez-vous du malt d’orge, qui contient du gluten et qui n’est pas toujours identifié clairement. On en trouve dans certaines sauces, des barres sucrées, mais également dans des tisanes (mon dernier loupé sur le sans gluten vient d’une tisane – je suis coeliaque).
    Bonne journée à tous!

    Répondre

Laissez un commentaire