Glycémie élevée et régime sans gluten, le piège ? ©Karlis Dambrans

Le régime sans gluten entraine souvent comme dommage collatéral une glycémie élevée, qui fait froncer les sourcils du médecin. Mais la glycémie, quèsaco ? Et pourquoi les sans gluten sont-ils plus à risque ? Pour comprendre le lien entre glycémie élevée et régime sans gluten, toutes les explications sont par ici, avec la participation d’Anthony Fardet, chercheur à l’INRA en nutrition humaine !

La glycémie, quèsaco ?

La glycémie désigne la quantité de glucose dans le sang, soit plus prosaïquement la quantité de sucre qui se balade dans nos vaisseaux.

Le sucre... ©Minjungkim - Glycémie élevée et régime sans gluten, le piège ?

Le sucre… ©Minjungkim

Cette quantité de sucre augmente après les repas, mais de manière variable en fonction des aliments consommés. On parle alors d’ « indice glycémique » ou d’« IG » pour les intimes, pour décrire l’effet des aliments sur la glycémie. Un indice plus ou moins élevé indique une augmentation plus ou moins grande du taux de sucre dans le sang après consommation d’un certain produit.

Passons maintenant à ce qui vous intéresse le plus : le lien entre glycémie élevée et régime sans gluten !

Quel est le lien entre glycémie élevée et régime sans gluten ?

Dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, la glycémie ne doit pas augmenter chroniquement de manière trop importante. Mais là où le bât blesse, c’est dans le cas d’un régime sans gluten.

Une bonne idée ?! ©Eaters Collective - Glycémie élevée et régime sans gluten, le piège ?

Une bonne idée ?! ©Eaters Collective

Est-ce que ça veut dire que le couple glycémie élevée et régime sans gluten va toujours de pair ? Pas forcément, mais il faut savoir que les produits traditionnellement utilisés pour remplacer le gluten ont tendance à avoir un indice glycémique plus élevé que les ingrédients classiques. C’est-à-dire qu’ils sont plus riches en sucre trop rapidement assimilables. C’est le cas notamment des farines de riz et de maïs ou des diverses fécules.

Les aliments sans gluten industriels sont également davantage transformés et mélangés à plus d’additifs que leur cousins avec gluten, appauvrissant leurs qualités nutritionnelles. « Le gluten est souvent remplacé par l’industrie par d’autres ingrédients pour conserver une certaine texture, donnant des aliments recombinés avec des interactions entre nutriments plus favorables aux sucres rapides » explique Anthony Fardet, chercheur à l’INRA.

Pasta sans gluten mais pas sans sucre ! ©Brooke Lark - Glycémie élevée et régime sans gluten, le piège ?

Pasta sans gluten mais pas sans sucre ! ©Brooke Lark

Ainsi, les pâtes sans gluten contiennent bien plus de sucre à assimilation rapide que les pâtes traditionnelles de blé pour avoir la même texture. Voilà pourquoi on parle de lien entre glycémie élevée et régime sans gluten. Mais ce n’est pas tout…

Par ailleurs, le gluten a tendance à ralentir l’action des amylases digestives, qui transforment l’amidon en sucre. En l’absence de gluten, l’absorption du glucose est ainsi favorisée.

Donc on résume : d’une part les sans gluten mangent plus sucré, mais ils absorbent en plus davantage ce sucre ! Un combo qui fait exploser la glycémie.

Et on risque quoi avec une glycémie trop élevée ?

Et si on variait les plaisirs ? ©Brooke Lark - Glycémie élevée et régime sans gluten, le piège ?

Et si on variait les plaisirs ? ©Brooke Lark

Le principal risque d’une glycémie trop élevée est de développer un diabète de type 2, mais aussi de prendre du poids et de ressentir des coups de barre.

En effet, les aliments riches en sucres lents et à faible indice glycémique rassasient davantage et pour longtemps. Lorsqu’on n’en consomme pas assez, les fringales et les coups de fatigue sont plus fréquents ! « On se jette sur des sucres rapides et c’est un cercle vicieux ! » nous explique Anthony Fardet.

Glycémie élevée et régime sans gluten : tout n’est pas foutu !!

Pas de panique après ce tableau un peu noir ! Car il existe des solutions pour lutter contre ce lien entre glycémie élevée et régime sans gluten.

On se fait quand même plaisir ! ©Brigitte Tohm - Glycémie élevée et régime sans gluten, le piège ?

On se fait quand même plaisir ! ©Brigitte Tohm

Tout d’abord, il est bénéfique de remplacer le riz et le maïs de temps à autre par des aliments à faible indice glycémique, comme le quinoa, le riz semi-complet ou basmati, la patate douce, les légumineuses, le sarrasin, la châtaigne… La liste est longue, savoureuse et il y a plein d’alternatives !

Pour les encas, les noix, noisettes et amandes sont une bonne alternative de temps en temps aux petits gâteaux sans gluten. Il est également recommandé de limiter la consommation de produits sans gluten très transformés et de privilégier les plats préparés maison avec des ingrédients simples. Alors tous aux fourneaux et si vous manquez d’inspiration, par ici pour découvrir nos idées de recettes sans gluten !

Un bonus pour éviter ce lien entre glycémie élevée et régime sans gluten

On vous conseille le livre de Christine Calvet, A table ! Sans gluten et sans lait publié en 2013 aux éditions Thierry Souccar. Ce livre, propose des recettes sans gluten à faible indice glycémique !

La photo de couverture est signée : ©Karlis Dambrans

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


A PROPOS DE L'AUTEUR

Laure Manach

<p>Férue de voyages, de cinéma et de lecture, Laure aime regarder par la fenêtre du train, marcher pendant des heures, les rayons du soleil qui arrivent sur son bureau, l’odeur des draps propres et de la pluie en été, le sarcasme et le beurre. Elle n’aime pas les petites grand-mères qui font leurs courses le vendredi soir et les gens dans le métro, le yoga, les écouteurs qui s’emmêlent et les pieds qui dépassent de la couette.</p>

Laissez un commentaire