L’autotest pour dépister la maladie cœliaque chez soi Biocard Celiac Test ©AAZ LMB

Selon l’AFDIAG, seuls 10 à 20% des cas de maladie cœliaque sont aujourd’hui diagnostiqués en France. Or, si on continue d’ingérer du gluten en cas d’intolérance, les conséquences peuvent être très graves ! On ne le dira jamais assez, le diagnostic est essentiel. Un laboratoire français commercialise depuis quelques années un autotest pour dépister la maladie cœliaque chez soi, avec une simple goutte de sang : le Biocard Celiac Test. Un moyen rapide et efficace de détecter la maladie, mais qui ne remplace pas un rendez-vous chez le spécialiste…

L’autotest pour diagnostiquer la maladie cœliaque : nouvelle tendance ?

Peu connu du grand public, le laboratoire de matériel biomédical AAZ LMB a lancé il y a quatre ans de la gamme Autotest Santé, pour que les patients qui cherchent l’origine de leurs maux puissent trouver une réponse.

Le kit de l'autotest pour dépister la maladie cœliaque chez soi ©AAZ LMB

Le kit ©AAZ LMB

« Les généralistes n’ont pas toujours le réflexe de tester la maladie cœliaque », nous explique le Dr Joseph Coulloc’h, président fondateur de la marque. « Et ce n’est pas toujours évident de suggérer un diagnostic à son médecin lorsqu’on est patient. » L’autotest pour dépister la maladie cœliaque n’est pas le seul de la gamme, qui propose également un test de fertilité pour les hommes ainsi qu’un test VIH, plébiscité par les associations de lutte contre le Sida.

Gain de temps, confidentialité : plus que du confort, ces nouveaux autotest pour dépister la maladie cœliaque chez soi rendent le dépistage plus accessible et ça, c’est primordial !

Comment utiliser son autotest pour dépister la maladie cœliaque ?

Dans chaque boîte, on trouve le nécessaire pour prélever une goutte de sang sur son doigt.

Une goute de sang suffit à autotest pour dépister la maladie cœliaque ©Jo Naylor

©Jo Naylor

Le hic, c’est que la notice est un petit casse-tête… Alors qu’en fait, c’est tout simple, il suffit de diluer la goutte obtenue dans une solution « tampon », puis de déposer trois gouttes de ce mélange dans le boitier-test.

Deux minutes plus tard, le résultat apparaît sur le boitier, comme un test de grossesse !

C’est plutôt simple et sans douleur cet autotest pour dépister la maladie cœliaque ! Pour ceux qui n’aiment pas les prises de sang, c’est une super alternative que nous offre la recherche scientifique.

Des résultats fiables qui ne dispensent pas d’aller chez le médecin

Le Biocard Celiac Test est fiable à 98,8%, c’est à dire autant qu’un test en laboratoire. Cependant, un résultat positif ne doit pas être un prétexte pour ne pas voir de médecin.

La notice de l'autotest pour dépister la maladie cœliaque ©Because Gus

La notice ©Because Gus

Au contraire ! Le professeur Christophe Cellier, gastroentérologue et hépatologue à Paris, donne son avis : « Se tester chez soi, c’est toujours mieux que de commencer un régime sans gluten sans bilan préalable. Mais en cas de test positif, il faut consulter son médecin ou un gastro-entérologue, car la maladie cœliaque demande un suivi régulier du patient. »

L’autotest pour dépister la maladie cœliaque trouve aussi son utilité chez les patients déjà diagnostiqués, qui suivent un régime sans gluten et veulent s’assurer que les méchants anticorps IgA anti-transglutaminase ont bien disparu de leur organisme. En cas de positivité, on file chez le médecin pour voir s’il n’y a pas une faille dans le régime ! Attention bien sûr, pour que le test fonctionne, il ne faut pas avoir arrêté le gluten ! Sinon la réaction immunitaire ne sera plus détectable… Sauf si bien sûr vous vérifiez que votre régime est bien 100% sans gluten, comme on l’expliquait plus haut. Là c’est normal de l’utiliser en ayant arrêté le gluten !

L’autotest pour dépister la maladie cœliaque 2.0 bientôt disponible

Trop fort cet autotest pour dépister la maladie cœliaque chez soi ! ©Ben White

Trop fort cet autotest ! ©Ben White

Le laboratoire AAZ LMB a bûché sur une nouvelle version plus complète de l’autotest pour dépister la maladie cœliaque, qui devrait sortir sur le marché avant la fin 2016. Il permettra d’être plus exact dans sa recherche de marqueurs IgA. Bien sûr on vous en reparlera !!

En attendant l’autotest pour dépister la maladie coeliaque est trouvable dans certaines pharmacies et commandable dans toutes pour environ 23€. Pas besoin d’avoir une ordonnance, il est en vente libre. En revanche, il n’est pas remboursé par la Sécu !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


A PROPOS DE L'AUTEUR

Adeline Adelski

Passionnée de théâtre et de littérature, Adeline usait déjà toutes ses plumes dès son plus jeune âge. « Quand je serai grande, je serai écrivain ! » Poursuivant aujourd’hui ses promesses d’enfant, elle écrit pour la publicité et les blogs tendance. Elle est également passionnée de voyages et roule régulièrement sa bosse aux quatre coins du monde… Peut-être nous dénichera-t-elle des adresses sans gluten en Micronésie ou au Sichuan ?

    COMMENTS (5)

  1. Pingback: Arrêter le gluten et les douleurs articulaires ?! | Because Gus

  2. Pingback: Le gluten et les douleurs articulaires – RédacAttack

  3. Irene Preire

    ()

    « Les généralistes n’ont pas toujours le réflexe de tester la maladie cœliaque »

    Non seulement les généralistes n’ont pas toujours le réflexe mais certains refusent même d’envisager la maladie cœliaque comme possibilité, même quand le patient fait partie d’un « groupe à risque ». Ma fille est trisomique et souffrait de tous les symptômes classiques de la maladie mais je n’arrivais pas à faire admettre à mon médecin traitant, ni à ses remplaçant(s), ni au médecin de l’IME (!) que c’était une possibilité. Tous me renvoyaient chez moi avec divers traitements à essayer (probiotiques, charbon actif, homéopathie, etc.). Et pendant se temps ma fille souffrait. Même le gastro-entérologue voulait essayer d’éliminer divers aliments plutôt que de la tester. Pourtant, chez les personnes porteuses d’une trisomie 21, I sur 10 a la maladie. C’était très frustrant.

    Finalement, on l’a testé pendant un bilan T21 … test standard, m’a-t-on dit. Evidemment, les résultats étaient positifs. On l’a dépistée à l’age de 12 ans. Toutes ces années de souffrance qu’on auraient pu éviter si seulement les médecins avaient l’esprit un peu plus ouvert.

    Il faut changer les mentalités. J’espère que la facilité et l’accessibilité de ce test permettra à éviter que d’autres puissent être dépistés plus rapidement.

    Merci.

    Répondre

    • Cécile Gleize

      ()

      Bonjour Irène, on est heureux d’apprendre que votre fille a enfin été diagnostiquée après tant d’années d’errance et oui il faut qu’on fasse plus de bruit et que les médecins soient mieux formés ! Avez-vous lu l’article sur les autotests ? C’est un bon moyen de diagnostiquer la maladie coeliaque si on n’a pas la fameuse ordonnance. Voici le lien : http://because-gus.com/l-autotest-pour-depister-la-maladie-coeliaque-chez-soi/
      Avez-vous parlé aux différents médecins depuis que votre fille a été diagnostiquée ? Pour faire évoluer leurs connaissances et pratiques 😉
      Bonne journée et encore merci pour votre témoignage !!
      L’équipe de Because Gus

      Répondre

  4. Pingback: Pourquoi diagnostiquer la maladie coeliaque ? | Because Gus

Laissez un commentaire