La demande d'ALD pour les sans gluten - ©Rawpixel.com

L’Affection de Longue Durée (ALD) est un statut accessible aux coeliaques qui permet une prise en charge par l’Assurance Maladie de certains produits gluten free. Mais comment obtenir un ALD pour les sans gluten ? Et quels sont ses avantages et inconvénients ? On vous dit tout !

Qu’est-ce que l’ALD ?

La demande d'ALD pour les sans gluten - Promis on fait simple ! @Gabriel Matula

Promis on fait simple ! @Gabriel Matula

L’ALD ou Affection de Longue Durée est le statut d’une maladie chronique à caractère grave, qui peut être exonérante, c’est-à-dire prise en charge par l’Assurance Maladie, ou non-exonérante… c’est important pour la suite.

Dans les ALD exonérantes, vous retrouvez trois types : les affections inscrites sur la liste ALD 30, les affections entrainant un état pathologique invalidant et enfin les affections « hors liste ». La maladie cœliaque appartient à cette dernière catégorie… vous suivez ?!

L’ALD pour les sans gluten c’est donc uniquement pour les coeliaques. Mais comment l’obtenir et surtout à quoi ça sert ?

Comment obtenir une ALD pour les sans gluten ?

La demande d'ALD pour les sans gluten - Chez le toubib ! ©Rawpixel.com

Chez le toubib ! ©Rawpixel.com

Pour acquérir le statut d’ALD, il faut voir avec de votre médecin traitant. Celui-ci vous fera faire les tests sanguins nécessaires pour diagnostiquer la maladie coeliaque. S’ils sont positifs, un prélèvement de l’intestin grêle est fait pour confirmer ce diagnostic.

Votre médecin généraliste traitant doit ensuite remplir et envoyer un formulaire de protocole de soin à votre caisse d’Assurance Maladie soit sous format papier, soit via le protocole de soin électronique (PSE). Ce dernier est généralement plus rapide, car il faut compter environ quinze jours !

Après étude de cette demande par le médecin conseil, le service médical vous informera si le statut ALD vous est accordé ou non. Si c’est le cas, il vous suffira de le signer avec votre médecin, qui vous donnera toutes les informations nécessaires sur votre cas spécifique.

Mais attention, car tous les cœliaques n’y ont pas le droit !! Certains peuvent se retrouver dans les ALD non exonérantes. Bref chaque cas est différent…

Mais concrètement ça sert à quoi l’ALD pour les sans gluten ?!

Les avantages de l’ALD pour les sans gluten

La demande d'ALD pour les sans gluten - On y gagne ? ©Thought Catalog

On y gagne ? ©Thought Catalog

Le gros avantage de l’ALD pour les sans gluten c’est qu’il donne la possibilité de se faire rembourser ses produits sans gluten. Ce qui n’est pas négligeable pour le porte monnaie !

En effet, la Sécurité Sociale prend en charge une grosse partie des dépenses liées à l’ALD. Cependant, il faut savoir qu’elle ne rembourse pas à 100%. Effectivement, les ALD « hors liste » ne sont remboursés qu’à 60%. Bon à savoir : si vous avez une bonne mutuelle, vous n’avez pas forcément besoin de l’ALD pour être remboursé !!

Cependant, l’ALD pour les sans gluten permet aussi d’obtenir une reconnaissance auprès de son employeur et des administrations. Et si vous avez besoin d’un arrêt, sachez que les allocations de la Sécurité Sociale pour arrêt maladie sur une ALD ne sont pas imposables  sur le revenu.

… Et les inconvénients de l’ALD pour les sans gluten ?

La demande d'ALD pour les sans gluten - A la banque... ©Rawpixel.com

A la banque… ©Rawpixel.com

Néanmoins, le statut d’ALD pour les sans gluten n’a pas que des avantages. En effet, de nombreuses personnes avec le statut d’ALD font face à des inquiétudes d’ordre financier, pour obtenir un crédit par exemple.

Lorsque vous demandez un prêt à la banque, il faut fournir une attestation sur l’honneur de votre état de santé. Ce qui semble compliqué n’est pas vraiment d’emprunter, mais de trouver un assureur pour le crédit. Lorsqu’on est classé ALD, il est effectivement plus difficile de trouver une assurance et celle-ci sera plus chère. Cette assurance est néanmoins obligatoire pour souscrire un crédit.

Il faut donc bien se renseigner afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix. Mais, ALD ou non, lorsque vous êtes diagnostiqué cœliaque, il faut prévenir l’assureur et le surcoût est souvent automatique.

L’ALD, une bonne idée ?

La demande d'ALD pour les sans gluten - Patience !! ©Eric Rothermel

Patience !! ©Eric Rothermel

Aujourd’hui, il faut savoir, que l’État, les banques, les assureurs et les associations de patients ont signé la convention AERAS (Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé). Celle-ci oblige depuis 2017 les assurances à proposer des formules pour les ALD, et les banques à ne plus refuser de crédits aux malades !

Donc, le problème du crédit n’est finalement plus un problème en théorie. Cela demande simplement une recherche approfondie et du temps…

Témoignages de sans gluten sur l’ALD

La demande d'ALD pour les sans gluten - Du boulot en plus ! ©Daniel Chekalov

Du boulot en plus ! ©Daniel Chekalov

Pour Emilie, responsable du groupe facebook Lyon Sans Gluten, « rien n’a changé depuis que j’ai le statut. Il n’y a pas particulièrement d’inconvénients. Je me fais rembourser entièrement mes produits sans gluten. Même si la Sécu ne rembourse qu’à 60%, ma mutuelle complète. Après je suis un cas un peu spécifique car je suis doublement ALD, du fait de ma sprue refractaire. Cependant, sur les forums, on peut voir que ce statut n’est pas accessible facilement pour tous. Certains ne sont même pas renouvelés et les étiquettes des produits chez certaines marques ne sont pas pratiques du tout. »

De son côté Fanny Biasini, cheffe sans gluten, a un avis plus mitigé.

Aliocha, le gluten free et la Recyclerie / 4

Aliocha et Fanny en plein atelier pâtisserie ©Because Gus

« J’ai eu l’ALD pendant cinq ans sans problème. Mais depuis un an, j’essaye de la renouveler avec mon médecin traitant et elle m’est refusée sans que je sache pourquoi… c’est un véritable maelström administratif ! Tout comme pour se faire rembourser les produits sans gluten. J’ai abandonné au bout d’un an et demi. C’est intéressant au début, mais on se décourage vite. Le seul point positif de l’ALD pour moi, était que mes cures thermales et mes examens à l’hôpital étaient pris en charge et remboursés à 100%. »

Donc si on résume, le statut ALD pour les sans gluten ne semble pas être une mauvaise idée, mais prend peut-être un peu de temps à obtenir. Bon, en même temps, la paperasse pour la Sécurité Sociale, n’épargne jamais personne (chuuut on n’a rien dit) !

La photo de couverture est signée : ©Rawpixel.com


A PROPOS DE L'AUTEUR

Maguelonne Rigal

    COMMENTS (3)

  1. Pingback: Quels tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque ? | Because Gus

  2. Ninie des bois jolis

    ()

    Bonjour votre article est très intéressant car je suis justement en plein dedans… Cependant vous oubliez de dire que la sécurité sociale rembourse qu’à hauteur d’un certain montant en fonction de l’âge du patient et ce sur justificatifs, notamment les étiquettes des produits et les tickets de caisse et la demande se fait une fois par mois… Donc effectivement c’est assez contraignant. Malgré tout je pense que la reconnaissance du statut reste importante pour certains malades. Notamment face à certains médecins encore « réticents » voir complètement ignorant face à cette maladie… Bref vraiment pas simple de faire le bon choix.. Mais je dirais qu’il est malgré tout important de le faire.. Voilà pour ma petite participation ????
    Merci pour votre engagement en tout cas c’est un énorme soutien pour tous les malades

    Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.