Le point sur les labels sans gluten, sans lactose & vegan ! ©Neven Krcmarek

Pas toujours facile de traquer les produits « sans » dans les rayons. C’est pour ça que sont apparus les labels sans gluten, sans lactose et vegan. Mais que signifient-ils vraiment ? Petit point sur la législation en matière d’allergènes en France.

La législation sur les allergènes, où en est-on ?

Le point sur les labels sans gluten, sans lactose & vegan ! On en est où ?! ©Matt Palmer

On en est où ?! ©Matt Palmer

Depuis 2004, les fabricants ont l’obligation d’indiquer sur les étiquettes des produits alimentaires l’éventuelle présence de quatorze allergènes reconnus, dont le gluten, le lait, le poisson et les crustacés, ou encore les œufs, quelque soit la quantité utilisée.

Mais cette réglementation ne touche que les ingrédients introduits volontairement dans la composition du produit. En ce qui concerne les risques de contaminations croisées par d’autres ingrédients, aucune règle d’étiquetage n’est imposée.

Les fabricants sont tout de même encouragés à réduire ces risques de contamination, et à indiquer le cas échéant « peut contenir », « traces de » sur leurs étiquettes… mais aucune législation n’est relative aux traces et donc ne fixe de règles à leur sujet.

C’est pour ça que sont nés les labels sans gluten, sans lactose et vegan, pour simplifier la vie des mangeurs « sans ». Mais sommes nous tous au clair sur ce qu’ils signifient et assurent ?

Labels sans gluten, sans lactose et vegan : pas tous logés à la même enseigne

Les labels sans gluten

Les produits sans gluten

Le point sur les labels sans gluten, sans lactose & vegan ! Le logo sans gluten ! ©AFDIAG

Le logo sans gluten ! ©AFDIAG

Dans le cas du gluten, le logo sans gluten de l’AFDIAG assure les consommateurs que la teneur en gluten du produit est inférieure à 20ppm (partie par million), soit 20mg de gluten dans un kilogramme d’aliment : c’est minuscule !

De manière générale, la mention sans gluten ne peut-être apposée que si le seuil de 20ppm n’est pas franchi. Ce seuil est une norme internationale, établie par rapport aux cœliaques : en moyenne, c’est la teneur en gluten qui peut être tolérée par les patients.

Pourquoi est-ce que les labels sans gluten du monde entier n’imposent pas aux produits d’être 100% sans gluten ? Car c’est la limite du test ! Il ne décèle le gluten que jusqu’à 5ppm. C’est ainsi que certaines marques comme Orgran garantissent d’ailleurs moins de 5ppm de gluten dans leurs produits, mais le test ne pourra pas le prouver !

Les restaurants sans gluten

Le point sur les labels sans gluten, sans lactose & vegan ! C'est sûr que c'est sans gluten ? ©Neonbrand

C’est sûr que c’est sans gluten ? ©Neonbrand

Depuis 2015, les restaurants doivent également afficher les allergènes, beaucoup ont du mal a respecter cette obligation… Pour que les sans gluten s’y retrouvent l’AFDIAG  propose un label sans gluten, cependant il est différent de celui sur les produits industriels.

Car ici il n’est plus question de ppm, car contrairement aux marques, les restaurants changent constamment leur menu et donc ce qui pourrait être sur l’étiquette. On ne peut donc pas mesurer au jour le jour les ppm.

Le label de l’AFDIAG « Demandez nos plats sans gluten » indique que les restaurateurs ont été sensibilisés aux problématiques des gluten free ! Certains restaurants comme Maison Bon sont 100% sans gluten, mais tous ne le sont pas forcément.

Les labels sans lactose

Le cas du lactose est un petit peu plus compliqué, dans la mesure où il n’existe pas de valeur seuil définie par la loi, comme pour le gluten.

L’intolérance au gluten et au lactose sont-elles liées ? ©Alice Donovan Rouse

Qu’est-ce que le sans lactose ?! ©Alice Donovan Rouse

Des labels certifiant l’absence de lactose existent, mais la valeur seuil n’est pas précisée. Les industriels déclarent volontairement les produits sans lactose, et peuvent faire l’objet d’une vérification en cas de suspicion de la part des autorités, nous explique Sébastien Jaffeux, responsable du marketing chez Schär en France.

Que veut donc dire le sans lactose ? Est-ce qu’il y a 0, 20, 100ppm ? Tous n’ont pas la même définition et n’ont pas l’obligation de la donner. Aujourd’hui, les analyses les plus fines permettent de détecter 10ppm de lactose.

Par contre, le lait figurant dans la liste des quatorze allergènes reconnus en France et en Europe, sa mention est obligatoire sur les étiquettes.

Les labels vegan

Le point sur les labels sans gluten, sans lactose & vegan !

L’un des labels vegan

Pour les vegan, EVE Vegan propose en France un logo qui assure les consommateurs que les produits ne contient aucun ingrédient d’origine animale, mais également que les ingrédients n’ont pas été testés sur des animaux.

La certification passe par des tests de seuil pour les produits d’origine animale. Mais le nombre de ppm n’est pas fixé dans la loi, donc libre au label de choisir sa propre marge. Il existe par ailleurs aujourd’hui un grand nombre de labels certifiant les produits vegans : One Voice, Cruelty Free, etc…

Un seuil, des seuils pour les labels sans gluten, sans lactose et vegan

On peut distinguer plusieurs seuils : le seuil individuel de tolérance, qui dépend de la sensibilité de chacun, et le seuil de santé publique, qui est la dose maximale tolérée par une population d’individus sensibles.

Le point sur les labels sans gluten, sans lactose & vegan ! Une question de mesure ©Martin Reich

Une question de mesure ©Martin Reich

Plus le seuil de santé publique est bas, et plus il protège une grande partie des sensibles, mais plus il est difficile à respecter pour l’industrie agroalimentaire.

Il faut donc trouver un juste milieu entre protéger les consommateurs et répondre aux questionnements de l’industrie.

Le seuil technologique entre également en ligne de compte : c’est la précision des méthodes de détection des tests. En effet nous ne sommes pas toujours capables de déceler certains allergènes en très petite quantité !

Il faut donc être patient pour que tous les seuils s’alignent et que les labels sans gluten, sans lactose et vegan se développent et s’harmonisent.

La photo de couverture est signée : ©Neven Krcmarek

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


A PROPOS DE L'AUTEUR

Laure Manach

<p>Férue de voyages, de cinéma et de lecture, Laure aime regarder par la fenêtre du train, marcher pendant des heures, les rayons du soleil qui arrivent sur son bureau, l’odeur des draps propres et de la pluie en été, le sarcasme et le beurre. Elle n’aime pas les petites grand-mères qui font leurs courses le vendredi soir et les gens dans le métro, le yoga, les écouteurs qui s’emmêlent et les pieds qui dépassent de la couette.</p>

Laissez un commentaire