Le sans gluten, un trouble du comportement alimentaire ? ©Olenka Kotyk

Manger sans gluten, est-ce un trouble du comportement alimentaire (TCA) ? Quelle est d’ailleurs la différence entre TCA et trouble de l’alimentation ? Interview avec Morgane Soulier, fondatrice de FeelEat et spécialiste des TCA !

Qu’est-ce qu’un trouble du comportement alimentaire ?

Le sans gluten, un trouble du comportement alimentaire ? ©Jennifer Burk

©Jennifer Burk

Morgane Soulier : Les troubles du comportement alimentaire englobent plusieurs pathologies. Les plus connues sont l’anorexie restrictive ou vomitive, la boulimie et l’hyperphagie, qui peut conduire à l’obésité.

Mais il y a aussi l’orthorexie, qui est l’obsession de s’alimenter d’une manière considérée comme saine par la personne qui la pratique.

Il y a également des troubles moins connus, comme le Pica, le fait d’ingurgiter choses non comestibles, le NES, night eating syndrome et le mérycisme, le fait de mâcher et recracher…

Le sans gluten, un trouble du comportement alimentaire ? ©Morgane Soulier

©Morgane Soulier

Pour avoir une idée de ce que cela représente, on estime que 8 millions de personnes en France sont touchées par les troubles du comportement alimentaire, avec en tête l’hyperphagie et boulimie. 10% des femmes seraient touchées, mais les hommes aussi sont concernés. Les TCA touchent toutes les classes d’âge, catégories sociales… bref tout le monde peut être concerné. Enfin l’anorexie est considérée comme la maladie dite psychique qui tue le plus, avec 10% de taux de mortalité.

J’ai moi-même été longtemps concernée par les TCA et c’est pour aider les personnes concernées que j’ai décidé d’entreprendre dans ce domaine !

Est-ce que le régime sans gluten est considéré comme un trouble du comportement alimentaire ?

Le sans gluten, un trouble du comportement alimentaire ? ©Daiga Ellaby

©Daiga Ellaby

Morgane Soulier : J’anime une communauté d’entraide en ligne, sur laquelle je propose aux personnes de témoigner de leurs TCA et de partager leurs conseils pour aller mieux.

Parmi ces témoignages, je remarque que beaucoup de personnes qui souffrent d’anorexie ou boulimie ont mis en place des mécanismes d’éviction de certains types d’aliments englobant le gluten, le lactose, les protéines animales,….

En ce qui concerne le sans gluten, il faut comprendre que les personnes qui ont des troubles alimentaires ont de nombreuses croyances erronées comme par exemple, celle qui serait que les féculents font grossir. Les féculents sont donc anxiogènes.

Le sans gluten, un trouble du comportement alimentaire ? ©Stefano Zocca

©Stefano Zocca

Ces personnes vont donc retirer tous les féculents à base de gluten, comme le pain, les pizzas, les tartes… Certes elles vont alors mieux digérer, car elles ingurgitent beaucoup moins d’aliments, mais ce n’est pas parce qu’elles ne digéraient pas le gluten qu’elle vont mieux. La différence est assez ténue et c’est pour cela que l’amalgame est facile.

Il faut distinguer le trouble comportement alimentaire du trouble de l’alimentation. Le TCA est une pathologie qui rend les prises alimentaires psychologiquement difficiles, et où on va par exemple supprimer le gluten sans le remplacer. La personne qui souffre de trouble de l’alimentation a quant à elle un réel problème physique, comme par exemple la maladie cœliaque. Elle va alors chercher à remplacer le gluten et non simplement le supprimer.

Et à l’inverse peut-on être sans gluten et avoir ou déclencher un trouble du comportement alimentaire ?

Le sans gluten, un trouble du comportement alimentaire ? ©Jairo Alzate

©Jairo Alzate

Morgane Soulier : Le fait de changer d’alimentation peut être un moment critique pour quelqu’un qui est fragilisé ou est sur la brèche.

Pour une personne qui ne se sent pas bien, le fait de devoir manger sans gluten peut devenir l’excuse que va trouver la pathologie.

Mais ça peut aussi très bien se passer ! On peut manger sans gluten sans développer un trouble du comportement alimentaire, c’est d’ailleurs ce qui se passe dans la majorité des cas.

Comment fait-on si on doit manger sans gluten alors qu’on souffre d’un trouble du comportement alimentaire ?

Le sans gluten, un trouble du comportement alimentaire ? ©Rawpixel

©Rawpixel

Morgane Soulier : Les TCA sont des pathologies aux conséquences graves, c’est donc important des s’entourer d’une équipe thérapeutique et de se faire accompagner le plus tôt possible, pour dépasser cette difficulté. Le trouble alimentaire est une maladie complexe qui impacte plusieurs domaines médicaux. De préférence il faut faire appel à un(e) médecin généraliste, un(e) psychologue ou psychiatre et un(e) nutritionniste ou diététicien(ne).

Malheureusement le corps médical n’est pas toujours bien formé et peut réagir maladroitement. On peut donc se rapprocher d’associations ou échanger avec la communauté FeelEat pour trouver les bons interlocuteurs.

Peux-tu nous parler de FeelEat, la communauté que tu as fondée pour aider les personnes qui souffrent de TCA ?

Morgane Soulier : FeelEat c’est un ensemble d’aides au quotidien, c’est l’allié numérique de ceux qui luttent contre leur trouble du comportement alimentaire.

Le sans gluten, un trouble du comportement alimentaire ? ©FeelEat

©FeelEat

FeelEat, c’est d’abord une communauté d’entraide sur les réseaux sociaux ainsi qu’un blog de témoignages et de partages d’expériences sur lequel chaque membre peut soutenir les autres en racontant son histoire et ses astuces pour dépasser ses difficultés.

Chaque contribution est modérée, car le but n’est pas d’encourager un trouble du comportement alimentaire, mais au contraire de s’en sortir et de se tirer vers le haut. Il faut savoir qu’une personne qui souffre de TCA est complètement démunie et souvent isolée de par son trouble. Avec cette communauté, c’est un des aspects difficiles de la maladie que je cherche à combattre.

Fin 2018 FeelEat sort en plus une application, peux-tu nous en dire plus avant sa sortie ?

Le sans gluten, un trouble du comportement alimentaire ? L'appli ©FeelEat

©FeelEat

Morgane Soulier : Oui, l’application sortira fin 2018. Son objectif est aider les utilisateurs à se réconcilier avec leur alimentation. Ça a été pensé comme un carnet alimentaire et un journal intime contextualisé.

C’est-à-dire qu’on y enregistre ses données quotidiennes sur ce qu’on a mangé, mais aussi le contexte dans lequel on était, ses réactions, ses émotions, ses sensations corporelles… Au fur et à mesure, l’utilisateur va pouvoir identifier les situations et contextes qui peuvent déclencher ses symptômes ou au contraire qui l’apaisent.

Aussi, si à la base j’ai créé Feeleat, c’est pour aider à combattre les troubles de l’alimentation. L’application est pensée de telle sorte qu’elle peut aider les personnes qui digèrent mal à identifier quel est l’aliment ou les catégories d’aliments qui engendrent chez eux des maux en enregistrant ce que l’on consomme et le ressenti corporel. Grâce à la fonctionnalité « filtre », il donc possible d’identifier rapidement les aliments qui ne passent pas !

Le sans gluten, un trouble du comportement alimentaire ? ©FeelEat

©FeelEat

L’application FeelEat est gratuite. Elle sera téléchargeable sur Apple et Android. On vous fera bien sûr signe quand elle sera disponible !

Début 2019, Morgane lancera un cycle de conférences autour des TCA… dont la première sera avec l’équipe de Because Gus ! On vous en dira plus en début d’année.

La photo de couverture est signée : ©Olenka Kotyk

A PROPOS DE L'AUTEUR

Cécile Gleize

Fondatrice de Because Gus et gluten free !

    COMMENTS (2)

    • Cécile Gleize

      ()

      Bonjour Alexia,
      C’est super que vous vous en rendiez compte 🙂 Bravo ! On vous encourage à aller en discuter sur FeelEat ainsi qu’avec des professionnels de santé pour vous aider, car c’est important !
      On est avec vous, n’hésitez pas à nous tenir au courant.
      L’équipe de Because Gus

      Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.