Nounou d'enfants gluten free / 1

Je n’avais jamais entendu parler de l’intolérance au gluten. Je ne connaissais personne qui l’était…” Alexandra, 22 ans, est depuis quelques mois la nounou d’une fratrie de deux jeunes Parisiens, une fille et un garçon de 4 et 2 ans. A l’entretien pour s’occuper de cette famille, elle apprend que Tom, âgé de seize mois seulement, est intolérant à la fameuse protéine de blé. Engagée, elle se retrouve un peu livrée à elle-même. « Quand je suis arrivée, la maman était aussi perdue que moi…« 

Une self-made nounou gluten free

Nounou d'enfants gluten free / 2

Seule face au sans gluten ©Micah Hallahan

Pour s’adapter à la particularité de son petit protégé, la jeune Anglaise a du (et su !) retrousser ses manches. “Mais il m’a fallut plusieurs mois… et encore aujourd’hui c’est parfois compliqué : du gluten, il y en a vraiment partout ! Je me souviens qu’une fois on est rentré d’un restaurant, ça avait été mal contrôlé, Tom a été vraiment malade…” Très vigilante, Alexandra devient chaque jour un peu plus une spécialiste du sujet.

Les conseils d’Alexandra

Nounou d'enfants gluten free / 3

Retrouver ses marques ©Maliha Mannan

Premier outil de la nounou sans gluten : Internet, sans hésitation ! “C’est là que j’ai tout appris ! ” Comment remplacer les aliments interdits, les cuisiner avec originalité et gourmandise, quelle marque acheter pour garantir des produits sans gluten et sans lait (car comme une intolérance va rarement seule, Tom digère mal le lactose) : Alexandra a puisé ses connaissances sur la toile. Et notamment sur le blog Minimalist Baker, dans lequel un couple de jeunes américains livre en toute simplicité leurs meilleurs recettes pour intolérants , (réservé aux lecteurs anglophones… donc on se met fissa à l’anglais !). “C’est très facile de trouver des choses sur Internet, assure la jeune Anglaise. Mais c’est vrai qu’en langue française, on trouve moins de sites sur le sujet…

Ne pas oublier le plaisir

Nounou d'enfants gluten free / 4

Ecouter les enfants ©Monstruo Estudio

Une fois les bases acquises, ajoutez un peu de débrouillardise. Et pour cela, Alexandra conseille de privilégier les choses simples : cuisiner différents types de riz avec au choix : crevettes, poulet, légumes, se mettre aux soupes maison ou encore faire sauter quelques pommes de terre… “J’ai aussi découvert la chaîne Naturalia et son rayon sans gluten et ça, au quotidien, ça m’aide beaucoup !” A elle désormais les pâtes à pizza et les cookies sans gluten ni lait, qui plaisent autant à Tom qu’à sa sœur !

Surtout, il faut connaître au mieux l’enfant.” Plus on comprend ses goûts et attirances, plus trouver les bonnes alternatives devient facile ! Et Alexandra l’avoue : avoir la garde d’un petit garçon aussi gourmand que Tom est plus aisé : il mange de tout et adore les légumes !


A PROPOS DE L'AUTEUR

Clémence Lesacq

<p>Née en 1990, Clémence est journaliste et auteur pigiste, diplômée du centre universitaire d’enseignement du journalisme (Cuej) de Strasbourg. Elle a fait ses premières armes de journaliste au journal L’Alsace puis dans les rédactions de Libération et du Figaro. Amoureuse d’écriture, elle est lauréate en 2014 du prix jeunes écrivains « Libé-Apaj-Tara ». Ses thèmes de prédilection : Société, environnement et fooding. Grande amatrice de Running, elle espère achever un marathon pour ses 30 ans !</p>

Laissez un commentaire