Qu'est-ce que l'intolérance au gluten ? / 1

En 1998, un américain intolérant au gluten, Scott Adams, décida d’ouvrir le premier supermarché gluten free au monde. Il était sûrement loin de se douter que près de 20 ans plus tard, le sans gluten occuperait des étalages entiers dans de nombreux commerces, et aurait des menus dédiés dans de grandes enseignes. Zoom sur ce qu’est l’intolérance au gluten, pour bien comprendre ce phénomène !

Le gluten, une protéine à abattre ?

Qu'est-ce que l'intolérance au gluten ? / 2

Le blé et son gluten ©Melissa Askew

Loin de connaître la crise, le marché du sans gluten rencontre même une croissance exponentielle dans les pays occidentaux. « Son chiffre d’affaires croit de 30 à 47% par an en France depuis 2009 » explique le directeur marketing de Gerblé, Renaud Sausset. Jugé responsable de nombreux maux (souvent à tort et à travers), le gluten s’est peu à peu imposé comme LA protéine à abattre. Présente dans des céréales (blé, seigle, orge, avoine, épautre…), on la retrouve dans 70% des produits alimentaires industriels d’après l’Afdiag (l’Association Française des Intolérants au Gluten). Du pain à la charcuterie, en passant par les pro-biotiques le gluten est partout, et souvent là où on ne l’attend pas.

L’intolérance au gluten, ça concerne qui ?

Si près d’un tiers des américains tente de supprimer le gluten de son alimentation, il n’est pourtant néfaste que pour une minorité ! En effet, on entend souvent tout et son contraire sur le gluten, un petit récap’ s’impose donc.

Qu'est-ce que l'intolérance au gluten ? / 4

Diagnostic difficile ©Volkan Olmez

Les principaux concernés par ce régime strict sont les allergiques au gluten et les intolérants également appelés cœliaques, qui représenteraient 1% à 2% de la population. Longtemps considérée comme une maladie silencieuse, l’intolérance au gluten, est de plus en plus diagnostiquée, malgré la difficulté d’en reconnaître les symptômes. En effet, cette maladie auto-immune entraîne une destruction progressive des villosités intestinales. De lourds problèmes de santé (anémie, ostéoporose, cancer…) s’ensuivent généralement, se matérialisant par des maux de ventre, des ballonnements, des diarrhées sévères, qui sont loin d’être propres aux intolérants.

Les sensibles au gluten, sont aussi concernés par le gluten free. Sans être cœliaques l’ingestion de gluten leur procure des gênes tenaces (ballonnements, mauvaise digestion, fatigue…). Encore plus complexe à déceler cette hyper sensibilité laisse certains médecins et nutritionnistes sceptiques. En effet, la recherche sur les effets du gluten progresse, mais un grand nombre de questions restent sans réponse, faisant place à toutes sortes de fantasmes et de fausses vérités sur le rôle supposé du gluten dans certains problèmes médicaux.

Le sans gluten une véritable nécessité victime de la mode ?

Qu'est-ce que l'intolérance au gluten ? / 3

De plus en plus de gluten free ©Leeroy

Ces incertitudes ont ouvert la porte des produits sans gluten à ceux qu’Alexandra Pigoni, fondatrice de l’agence de conseil culinaire C-Alternatif, nomme les suiveurs. Chaque jour plus nombreux, ils décident d’éradiquer le gluten de leur alimentation, souvent pour s’inscrire dans un nouveau mode de vie hygiéniste. Pour beaucoup la nourriture sans gluten est synonyme de nourriture plus saine, moins transformée par les industries et donc meilleure pour l’organisme. En réalité, certains aliments sans gluten, les biscuits par exemple, sont tout aussi mauvais du point de vue de leur composition, que leurs cousins avec gluten.

Certains se mettent au régime sans gluten, tout simplement pour perdre du poids. Il est vrai que la suppression instantanée des pâtes, du pain et des pizzas peut parfois avoir un impact sur les kilos superflus. Néanmoins assimiler sans gluten avec régime minceur est un très gros raccourci et très loin d’être avéré !

Alors, rassurés ?

Entre véritable maladie, psychose alimentaire et gros profits, on retrouve tous les ingrédients pour créer des polémiques, des mythes et autres fausses vérités. Ainsi, si la mode du sans gluten permet aux cœliaques et aux sensibles d’avoir plus de choix et plus de visibilité, elle tire souvent les prix vers le haut, confondant parfois maladie et mode.


A PROPOS DE L'AUTEUR

Audrenn Trouillet

<p>Audrenn a rejoint l’équipe de Because Gus le temps d’un été. Elle a rédigé de nombreux articles, appris à gérer un site Wordpress et à animer une communauté. A notre grand regret, elle du quitter la rédac pour finir ses études à Sciences Po Bordeaux !</p>