Un traitement pour la maladie coeliaque ? #sansgluten

Aux États-Unis, des chercheurs se sont lancés dans une course contre-la-montre pour être les premiers à mettre au point un traitement pour la maladie coeliaque. Ce n’est pas pour demain… mais peut-être pour après-demain ?

La peur des traces bientôt évacuée ?

Un traitement pour la maladie coeliaque ? / 2

Fini la peur des traces ? ©Олег Жилко

C’est évidemment un rêve : avaler une pilule (bleue, rose, verte, peu importe) et oublier définitivement votre intolérance au gluten, autrement dit, la maladie coeliaque. Exit la peur des traces de gluten, vous imaginez ?

Mais plusieurs équipes de chercheurs, notamment aux États-Unis, travaillent d’arrache-pied à la demande de grands groupes pharmaceutiques pour être les premiers à créer un traitement pour la maladie cœliaque. Imaginez le jackpot à la clé…

Et si le compte n’y est pas encore, il y a un espoir, c’est certain.

A quoi ressemblerait le traitement miracle ?

Un traitement pour la maladie coeliaque ? / 4

Manger l’esprit léger ? ©Julia Caesar

D’abord, soyons honnête, les pistes de recherche les plus sérieuses se concentrent sur un traitement pour la maladie coeliaque qui ne dispenserait pas d’un régime sans gluten mais qui atténuerait les symptômes quand vous mangez par inadvertance du blé par exemple ou qui permettrait de manger du gluten en toutes petites quantités.

Ce qui est déjà un progrès : « si ça permet au moins de ne plus s’inquiéter des contaminations croisées, c’est une promesse très excitante », s’enthousiasme un malade, sur le site du groupe d’informations américain Celiac.com.

Un traitement pour la maladie coeliaque ?

Un traitement pour la maladie coeliaque ? / 3

Libérez les cœliaques ! ©Ximena Torres Rodriguez

Deux traitements pour la maladie coeliaque sont aux portes de la phase 3 de tests, la dernière prévue dans le protocole aux États-Unis. Le laboratoire Alvine travaille ainsi sur une poudre, à dissoudre dans de l’eau et à boire avant chaque repas, qui aurait le pouvoir de décomposer le gluten avant même qu’il n’arrive dans votre intestin.

Un test sur 500 patients doit être lancé dans les mois qui viennent. Les équipes du laboratoire Alba planchent quant à elles sur l’acétate de larazotide (reprenez votre souffle), un médicament à prendre juste avant le repas lui aussi et qui réduirait l’impact néfaste du gluten sur les cellules de la paroi de l’intestin.

Bien avancé aussi dans ses recherches, le groupe américain ImmusanT planche lui sur un projet de vaccin, le tout premier au monde, baptisé Nexvax2. Il reprend dans les grandes lignes les principes d’une désensibilisation contre une allergie classique et pourrait fonctionner pour 90% des malades cœliaques.

Un traitement pour la maladie coeliaque ? / 4

©Philippe Huguen AFP

Avant d’arriver dans le pilulier, tous ces traitements pour la maladie coeliaque devront être approuvés par l’autorité américaine en charge des médicaments, la FDA. Un processus long et complexe de certification qui ne pourra pas aboutir avant 2018. Mais 2018, c’est presque demain, non ?

La photo de couverture est signée : ©Victor

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


A PROPOS DE L'AUTEUR

Fannie Rascle

Après sept belles années à travailler pour une rédaction web, Fannie a quitté les Champs-Elysées, direction la Maison-Blanche ! Installée à Washington depuis quelques mois, elle collabore avec plusieurs médias francophones, à la radio ou sur le web. Ses thèmes de prédilection : l'environnement, l'éducation, les débats de société et… tout ce qui se mange !