Voyage au sein de la cuisine asiatique @Doiratngon

Pour bien commencer l’année du Chien, partons à la découverte de la cuisine asiatique naturellement sans gluten, riche de saveurs et de produits. Car non il n’y a pas que du riz en Asie !

Les nouilles, incontournables de la cuisine asiatique

Dans la cuisine asiatique, les nouilles sont incontournables ! Il en existe de toutes sortes, à cuisiner sautées, en soupe ou en salade, selon la saison et les envies.

Voyage au sein de la cuisine asiatique - Les rouleaux de ©Banoi

Les rouleaux de ©Banoi

Les vermicelles de riz

Au Vietnam ce sont les vermicelles de riz que l’on retrouve dans les rouleaux de printemps. Ils sont appelés Gỏi cuốn, ce qui signifie littéralement rouleaux de salade !

D’ailleurs pour déguster ces rouleaux frais et faits maison, on a une adresse pour vous : MOY. Vous nous en direz des nouvelles !

Par ici pour l’adresse de MOY !

Les nouilles harusame

Au Japon, les nouilles harusame, à base de fécule de patates douces, sont souvent utilisées. Leur nom signifie d’ailleurs « pluie de printemps », poétique non ? A tester, cette recette de bœuf aux harusame !

Les nouilles soba

Voyage au sein de la cuisine asiatique - Les sobas ! ©Because Gus

Les sobas ! ©Because Gus

Revenons au Japon, d’où viennent les nouilles soba. Ce sont celles que l’on mange froides, ou en soupe dans les fameux ramens. A base de sarrasin, la plupart contiennent également du blé.

Mais on vous a déniché un endroit où trouver des sobas 100% sans gluten : L’Atelier Soba ! Un super endroit où l’on peut les acheter mais aussi apprendre à les faire en cours.

Pour les aider à s’équiper et terminer les derniers travaux de la boutique, une campagne de crowdfunding a été lancée. Rendez-vous sur Ulule jusqu’au 27 mars 2018 pour y participer !

Par ici pour l’adresse de l’Atelier Soba !

Et les raviolis dans la cuisine asiatique ?

Des dimsums sans gluten !

Voyage au sein de la cuisine asiatique - Les ©Vapeurs Dim Sum

Les ©Vapeurs Dim Sum

L’autre star trop fréquemment oublié c’est le dimsum ! Littéralement « cœurs à petite touche », ce sont des incontournables de la cuisine cantonaise.

Il en existe de nombreuses variétés et malheureusement tous les dimsums ne sont pas sans gluten. Mais… là encore on a trouvé la solution !!

Grâce à Vapeurs Dim Sum, vous pouvez commander vos dimsums sans gluten et enfin vous régaler.

Tout est frais, fait maison et cuit vapeur, n’ayez donc pas peur, foncez !

Par ici pour contacter Vapeurs Dim Sum !

(Re)découvrir le goût des gyozas

Vapeurs Dim Sum - traiteur sans gluten - Yummy ! @danahn17

Yummy ! @danahn17

Aaaaah les gyozas !! Malheureusement, ces raviolis fris japonnais, aussi appelés jiaozi en Chine, contiennent tous du gluten. Ils font pourtant saliver tant de gluten free…

C’est pour ça qu’on a décidé de vous proposer la recette des gyozas sans gluten avec en prime la vidéo pour encore mieux visualiser la technique !! Merci qui ?!

On s’envole pour la Corée !

Si les cuisines chinoises et japonaises sont bien connues des français, la gastronomie coréenne reste un peu à l’écart.

L’art de la cuisine équilibrée

Voyage au sein de la cuisine asiatique - Chez ©Soon !

Chez ©Soon !

En Corée, chaque plat est élaboré selon un principe, qui exige de mettre en équilibre les cinq éléments.

Résultat : des assiettes colorées où chaque aliment représente un élément et une saveur (le sucré, l’acide, l’amer, le salé et le piment).

Curieux ? Dans ce cas, rendez-vous chez Soon, dans le 8ème arrondissement de Paris. Ce restaurant a justement conçu sa carte autour de cette philosophie orientale. I

l ne vous reste plus qu’à vous saisir de vos baguettes ! Attention l’endroit est mixte, il peut donc y avoir des traces de gluten.

Par ici pour l’adresse de Soon !

Le kimchi ? Kesako ?

Voyage au sein de la cuisine asiatique - Équilibre coréen ©j_e_s_s_y__chaw

Équilibre coréen ©j_e_s_s_y__chaw

En Corée, on raffole du kimchi : un plat traditionnel coréen à base de chou, dont le processus de fabrication a été classé au patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2014.

Car en Corée, la préparation du kimchi est une tradition ancestrale, que les familles coréennes réalisent souvent à la fin de l’automne, pour conserver les légumes.

Préparé à base de chou chinois macéré, les recettes varient en fonction des légumes utilisés, de la quantité de piment et du temps de macération : il existe plus de 200 variétés de kimchi, autant dire que le choix est vaste !

Un chef pour tester cette cuisine asiatique ?!

Voyage au sein de la cuisine asiatique - ©Pierre Sang en action !

©Pierre Sang en action !

Le chef Pierre Sang met à l’honneur des plats d’inspiration franco-coréennes dans ses restaurants du 11ème arrondissement de Pairs.

Et pour tous ceux qui deviennent accro à sa cuisine, le chef propose des cours de cuisine coréenne !

Enfin, si vous voulez le voir le chef franco-coréen en chair et en os, sachez que Pierre Sang sera présent lors du festival Taste of Paris, du 17 au 20 mai 2018 au Grand Palais.

On finit en beauté avec des mochis !

Pour les becs sucrés il y a évidemment les mochis ! Qu’est-ce que c’est ?

Voyage au sein de la cuisine asiatique - A table !! ©La Maison du Mochi

A table !! ©La Maison du Mochi

Ce sont de petits gâteaux japonais à base de riz gluant, farcis à la pâte de haricots rouges. Cependant, ceux que l’on trouve dans le commerce contiennent souvent du gluten. Comment faire pour les savourer ? Eh bien voici notre bon plan !

Ce dessert surprenant a envouté Mathilda Motte au Japon. Revenue en France elle a fondé La Maison du Mochi, près de Tours. Une pâtisserie où l’on peut enfin les découvrir, mais où l’on peut également apprendre à pâtisser ! Petit plus, ses mochis sont 100% sans gluten et vegan.

Par ici pour l’adresse et le e-shop de La Maison du Mochi !

Cet article a été publié le 2 mars 2015 et a depuis été mis à jour par l’équipe.

La photo de couverture est signée : ©Soon


A PROPOS DE L'AUTEUR

Marine Penot

Journaliste omnivore !