Voyage au sein de la cuisine asiatique / 1

Pour bien commencer l’année du Singe, partons à la découverte de la cuisine asiatique naturellement sans gluten, riche de saveurs et de produits. Car non il n’y a pas que du riz en Asie !

Les incontournables de la cuisine asiatique

Voyage au sein de la cuisine asiatique / 2

Les nouilles Harusame ©Rachel Taylor

Dans la cuisine asiatique, les nouilles sont incontournables ! Il en existe de toutes sortes, à cuisiner sautées, en soupe ou en salade, selon la saison et les envies.

Au Japon, les nouilles Harusame, à base de fécule de patates douces, sont souvent utilisées, notamment dans les rouleaux de printemps.

Leur nom signifie d’ailleurs « pluie de printemps », poétique non ? A tester, cette recette de boeuf aux harusame !

La cuisine coréenne : équilibre et santé

Voyage au sein de la cuisine asiatique / 4

La soupe miso, un traditionnel !

Si les cuisines chinoise et japonaise sont bien connues des français, la gastronomie coréenne reste un peu à l’écart. Raison de plus l’observer de plus près….

En Corée, chaque plat est élaboré selon un principe, qui exige de mettre en équilibre les cinq éléments. Résultat : des assiettes colorées où chaque aliment représente un élément et une saveur (le sucré, l’acide, l’amer, le salé et le piment).

Curieux ? Dans ce cas, rendez-vous chez Soon, dans le 8ème arrondissement de Paris : ce restaurant a justement conçu sa carte autour de cette philosophie orientale. Il ne vous reste plus qu’à vous saisir de vos baguettes ! Attention l’endroit n’est pas garanti sans traces de gluten.

Le kimchi ? Kesako ?

Voyage au sein de la cuisine asiatique / 3

Kimchi au thon ©Chloe Lim

En Corée, on raffole du kimchi : un plat traditionnel coréen à base de chou, dont le processus de fabrication a été classé au patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2014.

Car en Corée, la préparation du kimchi est une tradition ancestrale, que les familles coréennes réalisent souvent à la fin de l’automne, pour conserver les légumes.

A Paris, certains chefs ont décidé de le revisiter à leur sauce, comme le chef Pierre Sang, qui n’a pas hésité à inscrire ce plat à la carte de son restaurant étoilé dans le 11ème arrondissement de Paris. Le chef partage d’ailleurs son savoir-faire lors de cours de cuisine (coréenne, mais aussi française). Toutes les infos sont ici !

Voyage au sein de la cuisine asiatique / 6

Le festival ©Taste of Paris

Préparé à base de chou chinois macéré, les recettes varient en fonction des légumes utilisés, de la quantité de piment et du temps de macération : il existe plus de 200 variétés de kimchi, autant dire que le choix est vaste !

Mais si la cuisine asiatique est généralement libre de gluten, attention aux faux-amis où se cache le gluten ! Certains ingrédients, comme la sauce soja ou les nouilles soba peuvent contenir du blé.

Et pour les amateurs de gastronomie, le chef Pierre Sang sera présent lors du festival Taste of Paris, du 11 au 14 février au Grand Palais. L’occasion de découvrir les spécialités du chef et de bien d’autres !

Des adresses gluten free friendly ou tester la cuisine asiatique

Voyage au sein de la cuisine asiatique / 3

Bbq de boeuf ©Soon

Soon

20 rue Jean Mermoz

75008, Paris

01 42 25 04 72

Lundi au samedi 12h – 15h puis 19h – 23h

Fermé le dimanche

L’Atelier Gambey

Voyage au sein de la cuisine asiatique / 5

©Pierre Sang

6 rue Gambey

75011, Paris

09 67 31 96 80

Du mardi au samedi de midi à 15h et de 19h à 23h

Fermé le lundi et le dimanche

Photo de couverture : ©Soon


A PROPOS DE L'AUTEUR

Marine Penot

Journaliste omnivore !