Y a-t-il du gluten dans le seigle ? ©Toa Heftiba

Gluten or not gluten, telle est la question. À force de déchiffrer les étiquettes en permanence, on s’emmêle les pinceaux. Alors, y a-t-il du gluten dans le seigle ? Voici la réponse !

Qui pour nous dire s’il y a du gluten dans le seigle ?

Y a-t-il du gluten dans le seigle ? - Le seigle ©Frank Flemme

Le seigle ©Frank Flemme

Pour savoir s’il y a du gluten dans le seigle, nous avons posé la question à Catherine Rémillieux-Rast.

Pourquoi ? Car c’est la vice-présidente de l’AFDIAG, Association Française Des Intolérants Au Gluten. Elle en connaît un rayon, en matière de sans gluten !

Y a-t-il du gluten dans le seigle ?

Y a-t-il du gluten dans le seigle ? - Du gluten là dedans ? ©Susanne Nilsson

Du gluten là dedans ? ©Susanne Nilsson

Catherine Rémillieux-Rast : La réponse est sans ambiguïté : il y a du gluten dans le seigle !

En effet, le blé et le seigle sont deux céréales assez proches et contiennent toutes deux des protéines, qui ne conviennent pas aux cœliaques ainsi qu’aux sensibles.

Dans le seigle, c’est la sécaline qui pose problème. Il faut donc bannir le seigle, quand on est sans gluten !

Pourquoi oublie-t-on qu’il y a du gluten dans le seigle ?

Les nouvelles applis sans gluten /3

Trop d’aide ? ©William Iven

Catherine Rémillieux-Rast : Tout d’abord, lorsque l’on doit faire attention à son alimentation, on passe son temps à être submergés d’informations et on finit par les mélanger.

D’autre part, de plus en plus de gens scannent les produits grâce à des applications leur disant s’ils peuvent ou non consommer tel ou tel produit, ils s’entraînent de moins en moins à décrypter les informations nutritionnelles.

On finit donc par oublier ce à quoi il faut faire attention.

Comment retenir quelles céréales contiennent du gluten ?

Catherine Rémillieux-Rast : Pendant longtemps, on a utilisé le moyen mnémotechnique SABOT qui permettait de se souvenir des 5 grandes céréales interdites : seigle, avoine, blé, orge et triticale.

Du blé pauvre en gluten : de nouveaux espoirs - De nouvelles perspectives ? ©Peter Kleinau

Facile de les reconnaître ©Peter Kleinau

Mais ce moyen ne fonctionne plus car on sait désormais que l’avoine est consommable sans aucun problème pour l’immense majorité des cœliaques et des sensibles. Le seul moyen de retenir les céréales à éviter est donc de les apprendre !

Mais en retenant déjà que le blé, l’orge, le seigle et tous leurs dérivés contiennent du gluten, on couvre celles que l’on croise le plus régulièrement.

Enfin, si l’on a vraiment un doute, le site de l’AFDIAG répertorie toutes les céréales et leurs dérivés susceptibles d’être toxiques, il ne faut pas hésiter à le consulter !

La photo de couverture est signée : ©Toa Heftiba


A PROPOS DE L'AUTEUR

Pauline Ulmann

Laissez un commentaire