Marie d’Allergique Gourmand magnifie la cuisine sans allergènes

Comment fait-on pour cuisiner quand on a un enfant poly-allergique ? Marie Lossy a une sacrée expérience, qu’elle partage sur son blog de cuisine Allergique Gourmand. Elle nous raconte son expérience à l’occasion des Journées du Sans Gluten.

Pourquoi t’es tu lancée dans le sans gluten et le sans allergènes ?

Marie d’Allergique Gourmand magnifie la cuisine sans allergènes
©Allergique Gourmand

Marie Lossy : En 2001 j’ai donné naissance à mon troisième enfant. Or à l’âge de 6 mois, mon fils a très rapidement développé des symptômes qui se sont révélés être ceux des allergies alimentaires.

Ça a été un énorme changement pour nous car nous avons alors du exclure le blé, le gluten ainsi que 12 autres allergènes à déclaration obligatoire ! Au début j’étais vraiment désespérée et surtout je galérais pour tous les repas.

Il y a 20 ans, le sans allergènes n’existait pas. Donc il a fallu très vite que j’adapte mes recettes et ce qui au début était un défi est devenu petit à petit un vrai plaisir.  

Quels sont tes conseils pour quelqu’un qui découvre qu’il ou qu’elle doit manger sans gluten ou sans allergènes ?

Marie d’Allergique Gourmand magnifie la cuisine sans allergènes
©Allergique Gourmand

Marie Lossy : Je ne vais pas dire que l’annonce d’une ou plusieurs allergies est facile à digérer. Mais avec le temps et mon retour d’expérience, je peux dire qu’il ne faut pas se focaliser sur ce que l’on ne peut pas manger mais plutôt sur ce que l’on peut manger !!

J’avais par exemple un atelier avec une maman qui me disait toujours « mon enfant ne peut pas manger de ceci, de cela etc… ». Je lui ai répondu « on prend un  papier et un stylo et on note ce qu’il peut manger à la place » Cela donnait : « il ne peut pas manger de blé, mais il peut manger tout ce qui est à base de sarrasin, de quinoa, de riz… Il ne peut pas consommer de lait, mais il peut manger du lait de coco, de la boisson végétale de chanvre… »  

Cette maman m’a remerciée immédiatement car le fait de se focaliser uniquement sur les interdits la restreignait énormément. Elle avait aussi du mal à faire comprendre ce que son petit pouvait manger sans « effrayer » les autres.  Se focaliser sur ce qui est autorisé est un procédé, que j’utilise très régulièrement et fait ses preuves souvent.

Comment as-tu lancé ton blog Allergique Gourmand et les activités que tu proposes ?

Marie Lossy : J’ai crée mon blog, Allergique Gourmand, en 2016 afin de partager mon expérience. C’est aussi un livre de cuisine ouvert à tous et principalement dédié à mon fils allergique !

Marie d’Allergique Gourmand magnifie la cuisine sans allergènes
©Allergique Gourmand

Cuisiner sans gluten ou sans allergènes n’est pas une mince affaire. C’est à travers les réseaux sociaux et grâce aux échanges que j’ai eu avec de nombreuses personnes que je me suis aperçue que même avec l’aide de mes recettes en ligne, beaucoup de personnes avaient toujours du mal à cuisiner « sans« . J’ai donc décidé de créer mon entreprise en 2017 pour les aider et former les personnes qui le souhaitent à la cuisine sans gluten et sans allergènes.

Avant la crise sanitaire liée au Covid-19, j’allais chez les particuliers qui me sollicitaient pour leur apprendre à cuisiner « sans ». Avec les confinements et restrictions sanitaires, je me suis mise aux cours de cuisine en ligne via Zoom, en groupe ou pour une seule personne, au choix ! Les conditions sont les mêmes que lorsque je me déplace chez les gens. Il y a des thèmes fixés pour les groupes afin que tout le monde soit là pour apprendre la même chose. En atelier individuel, souvent le thème est beaucoup plus libre. On peut aborder différent sujet, c’est vraiment à la convenance de la personne qui est là.

As-tu une recette simple, gourmande et bien sûr sans allergènes à nous recommander ?

Marie Lossy : Bien sûr, il y a celle des biscuits granola. C’est une recette très simple à réaliser et qui est sans gluten, sans lait, ni œufs. Ce qui permet de les partager aussi avec des végétariens ou des vegan, tout comme des allergiques aux produits laitiers, ou aux œufs ou encore des cœliaques !

Marie d’Allergique Gourmand magnifie la cuisine sans allergènes
©Allergique Gourmand

Les ingrédients pour 8 biscuits granolas sans gluten, ni lait, ni œufs :

  • 50 g de farine de sarrasin
  • 50 g de poudre de tournesol (il suffit de mixer les graines)
  • 35 g de sucre
  • 50 g de flocons de sarrasin
  • 35 g de beurre végétal sans lactose
  • 35 ml d’eau
  • 1 pincée de sel

La recette des biscuits granolas d’Allergique Gourmand :

Commencez par préchauffer votre four à 180°C en mode chaleur tournante.

Dans un saladier, versez tous les ingrédients solides et ajoutez-y le beurre végétal. Ajoutez également l’eau et mélangez le tout avec vos doigts ou une cuillère en bois. Attention, la pâte colle beaucoup !

Une fois la pâte homogène, sortez une feuille de papier cuisson. Farinez-la un peu et étalez la pâte dessus. Découpez vos biscuits à l’aide d’un emporte pièce.

Disposez vos biscuits sur une feuille de papier cuisson que vous déposerez sur une plaque à pâtisserie. Enfournez pendant 15 à 20 min selon la puissance de votre four. Surveillez bien la cuisson. Une fois cuits, sortez vos biscuits granola et laissez-les refroidir.

Vendredi 13 mai aidez-nous à sensibiliser un maximum de monde !

Vendredi 13 mai 2022, l’équipe de Because Gus lance ses Journées du Sans Gluten. Un grand moment de mobilisation en ligne, auquel tout le monde peut participer.

Qu'est-ce que les Journées du Sans Gluten ? ©Because Gus
Qu’est-ce que les Journées du Sans Gluten ? ©Because Gus

Le but de ces Journées du 13 au 16 mai 2022 est de sensibiliser un maximum de monde au fait que le sans gluten, et plus largement les allergies, ne sont pas une simple lubie, mais du sérieux. De plus il est aussi important de bien faire les tests avant d’arrêter le gluten, car seuls 20% des malades cœliaques seraient diagnostiqués.

C’est pour cela qu’à partir de vendredi Marie d’Allergique Gourmand nous aidera à relayer notre vidéo de mobilisation via à sa page facebook ainsi qu’à son compte instagram.

Vous aussi aidez-nous à sensibiliser plus de monde et à changer les idées reçues en partageant notre vidéo et en taguant des amis à sensibiliser sous le post. Pour vous remercier, plein de lots 100% sans gluten seront à gagner ! Des lots mis en jeu par les partenaires des Journées du Sans Gluten !

Cet article a été publié le 10 mai 2022 et a depuis été mis à jour par l’équipe.

A PROPOS DE L'AUTEUR

Cécile Gleize

Fondatrice de Because Gus et gluten free !

    COMMENTS (2)

  1. Farinatti

    ()

    Bonjour
    J’ai été détecté intolérant au gluten à 68 ans.
    Épicurien,amoureux du bien vivre ,de la cuisine italienne, de la pasta Mano,du bon pain…..Bref tout ce qui est devenu interdit.
    Comme chacun dans cette situation j’ai été déstabilisé,paumé,révolté de consulter ces listes d’allergènes,qui font prendre conscience et connaissance de la mal bouffe.
    Mon bilan et constat depuis 3 ans:
    Prendre conscience de ce qui est autorisé et non interdit.
    Détecter des charcutiers ( semi industriel qui fabrique des produits sans ajout de farine de blé).On en trouve en grande distribution du groupe Charal,charcuterie Zender de Haguenau ( Super U, .Leclerc,…etc.pâte à tarte feuilletée…
    La charcuterie italienne en général ( magasin spécialisé ,prendre par feuille,finement découpé,limitant le prix mais saveur et goût.
    En général ,de mon retour d’expérience,il n’est pas nécessaire de se focaliser sur des ouvrages dédiés ( mais en conseils) et retenir que toutes les recettes sont réalisables en changeant les farines.( je ne parle que de l’intolérance au gluten)
    Une diversité existe suivant la recette,les goûts.Ce qui reste compliqué sera les bons assemblages et la tenue.
    Ma demande vers les organismes référents:
    Déployer votre relation,pouvoir vers ces conseils,des émissions de cuisines que l’on voit sur 5outes les chaînes avec cette spécificité de sans gluten.
    Ce que j’expérimente avec plus ou moins de succès dans ma cuisine.
    Mais cuisine naturelle goûteuse,….
    Je vous propose de déployer ce sujet et le sans gluten aura fait un grand pas en simplicité et soulagement des familles.
    Merci

    Répondre

    • Cécile Gleize

      ()

      Merci pour votre témoignage JP !
      Comme vous le soulignez, au début c’est le plus difficile, tout est interdit et on est totalement perdu. Après un certain temps, on retrouve ses marques et même on découvre plein de bonnes choses sans gluten. Ce qu’il faut en revanche c’est cuisiner !! 😀
      L’équipe de Because Gus

      Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.