Probiotiques, utiles pour les sans gluten ? / 1

Fin mai, une étude des chercheurs de l’université américaine Columbia démontrait la présence de gluten dans certains probiotiques, or ces compléments alimentaires sont souvent consommés par les intolérants au gluten.

L’étude qui sauva les sans gluten

Probiotiques, utiles pour les sans gluten ? / 2

L’université de Columbia ©InSapphoWeTrust

C’est en constatant que les consommateurs intolérants présentaient plus de douleurs intestinales, de ballonnements que les autres, que les chercheurs américains du Centre des maladies cœliaques de l’université Columbia ont passé au peigne fin la composition de ces probiotiques. Résultat, sur 22 produits testés, 12 contenaient du gluten ! Rien d’étonnant quand on sait que le gluten est bon marché et qu’il entre dans la composition des enveloppes des gélules.

Les probiotiques sont-ils vraiment utiles ?

Probiotiques, utiles pour les sans gluten ? / 3

Sigmund en probiotiques ©Jason Mecier

Mais au delà de ce problème de composition, on peut se poser la question de l’utilité de ces compléments alimentaires. Pourquoi consommer des probiotiques ? Sont-ils vraiment nécessaires ? Selon le docteur Barouk, hépato-gastroentérologue à Nantes, ces petites gélules dont on nous vante les bienfaits sont surtout une belle illusion. « Les probiotiques n’ont pas prouvé leur utilité, ils ont fait l’objet d’un buzz il y a un an, mais à ce jour, aucun laboratoire n’a publié d’étude sur l’efficacité de ses compléments alimentaires ».

Probiotiques, utiles pour les sans gluten ? / 4

Médicaments en vente libre ©Gabi Butcher

Vendus en pharmacie et sans ordonnances, les probiotiques sont régulièrement consommés par certaines personnes intolérantes au gluten, pour rééquilibrer leur flore intestinale. Les intolérants ont cette particularité d’avoir l’intestin fragile, c’est pourquoi ils sont nombreux à avoir recourt à ces compléments, des bactéries naturellement présentes dans l’organisme, en plus ou moins grande quantité, et qui stimulent les défenses naturelles. « Consommer ce genre de médicaments n’est pas si anodin », explique Jérôme Barouk, « En réalité, cela peut même être dangereux car on modifie la flore intestinale, et on ne connaît pas les effets à long terme de ces prises. » Le gastroentérologue tire la sonnette d’alarme : les probiotiques ne doivent pas être consommés à tord et à travers, et surtout, les consommateurs doivent en parler avec leur médecin avant toute prise.

Probiotiques et probiotiques

Probiotiques, utiles pour les sans gluten ? / 5

L’INRA est sur le coup ! ©INRA

Cependant, la piste des probiotiques n’est pas totalement à bannir. Depuis un peu plus d’un an, les scientifiques testent l’efficacité de l’élafine : une protéine anti-inflammatoire, elle aussi présente dans l’organisme. Les études prouveraient que les personnes intolérantes au gluten fabriqueraient moins d’élafine que la normale, c’est pourquoi une équipe de recherche de l’INRA a essayé d’associer cette protéine à un probiotique. Test plutôt concluant : les chercheurs ont constaté une importante diminution de la réaction inflammatoire due au gluten.


A PROPOS DE L'AUTEUR

Marine Penot

Journaliste omnivore !