Témoignages de petits-déjeuners gluten free /1

On le sait, c’est le repas le plus important de la journée. Mais pour ceux qui ne mangent pas de gluten, c’est surtout le premier casse-tête du jour ! Cette fois-ci, c’est vous qui allez nous faire partager vos expériences de petit-déjeuners gluten free, vos bonnes et vos mauvaises surprises …

Racontez-nous vos petits-déjeuners gluten free

Témoignages de petits-déjeuners gluten free /2

Muesli ©Helath & Cooking

Julie, allergique au blé : « Le matin, je suis toujours pressée. Impossible de m’attabler devant un petit dej. Alors je me prépare un mix de fruits secs (abricots, dattes, cranberries) et de noix que je prends soin de varier régulièrement, pour éviter de développer des intolérances. Je prends un fruit et une compote et je petit-déjeune dans le métro ! »

Et le week-end ?

Témoignages de petits-déjeuners gluten free /3

L’incontournable brunch du dimanche © Jamie Howie

Marion, hypersensible au gluten, est adepte des brunchs. A toute heure. « Ça permet de se faire plaisir avec moins de contraintes. Je fais souvent un cake à base de farine de riz et de Maïzena aussi. Et surtout, je me shoote au thé au miel et au citron ! »

Sophie, cœliaque : « Quand j’ai le temps, j’essaie les recettes que je trouve sur des blogs de cuisine sans gluten. Ca m’a permis de réussir de délicieuses baguettes, mais aussi des pains, des chouquettes… Et donc de remédier aux mix tous faits souvent décevants. Je fais aussi des crêpes, que je peux manger froides le reste de la semaine. »

Sara, cœliaque, est plus « salé » : « Pour moi, le matin c’est sandwich ! Et de temps en temps, je craque pour un petit-déjeuner chez Chambelland ou Helmut Newcake ».

Votre pire expérience de petits-déjeuners gluten free ?

Témoignages de petits-déjeuners gluten free /4

©Jeffrey Deng

Julie se souvient : « Pour moi c’est l’angoisse dans les hôtels ou, pire, les chambres d’hôtes. J’ai l’impression de passer pour la parisienne capricieuse qui demande un régime spécial. Comme si j’avais le choix ! Généralement je me retrouve à payer une fortune pour boire un thé et mettre une cuillerée de confiture sur un pain sans gluten… »

Témoignages de petits-déjeuners gluten free /6

©Norio Nakayama

Tom, cœliaque, nous raconte : « J’ai craqué un jour dans une brasserie à Paris. Le regard suffisant du serveur lorsque j’ai demandé s’ils avaient une option sans gluten m’avait déjà irrité. Je demande la formule brunch avec des œufs brouillés et du saumon. J’ai précisé que je ne voulais pas de pain. Le saumon arrive… sur des toasts. Poliment, j’ai renvoyé l’assiette en tentant d’expliquer que je pouvais être très malade si le saumon avait touché du pain. J’ai vu de loin le serveur retirer le pain à la main et reposer le même saumon dans la même assiette… »

Témoignages de petits-déjeuners gluten free /5

©Emily Carlin

Et les enfants dans tout ça ?

Nina, 6 ans, est cœliaque. Sa maman, Laure, nous raconte ses bonnes idées : « La semaine, je n’ai pas le temps de cuisiner. Du coup, chaque weekend, je prépare des cakes, du pain, des muffins… Et je congèle. Je prends soin de couper les gâteaux en parts avant. Quelques minutes au micro-ondes le matin, et c’est réglé ! »

La photo de couverture est signée ©Elizabeth Lies


A PROPOS DE L'AUTEUR

Adeline Adelski

<p>Passionnée de théâtre et de littérature, Adeline usait déjà toutes ses plumes dès son plus jeune âge. « Quand je serai grande, je serai écrivain ! » Poursuivant aujourd’hui ses promesses d’enfant, elle écrit pour la publicité et les blogs tendance. Elle est également passionnée de voyages et roule régulièrement sa bosse aux quatre coins du monde… Peut-être nous dénichera-t-elle des adresses sans gluten en Micronésie ou au Sichuan ?</p>

Laissez un commentaire