Cuisiner africain et sans gluten ! /1

On n’y pense pas assez souvent, mais saviez-vous que la cuisine africaine était naturellement sans gluten ? Résolution 2016 : cuisiner africain et sans gluten !

Entre le sorgho, le mil, le fonio et toutes les autres céréales sans gluten, la cuisine africaine se trouve être l’une des gastronomies les plus riches et les plus variées ! Alors mettons-nous à table et explorons plus en détails toutes les couleurs de la cuisine africaine sans gluten.

Cuisiner africain et sans gluten : les plats

Cuisiner africain et sans gluten ! /2

Au Sénégal le couscous est à base de mil

Au Sahel

Détrompez-vous, il n’y a pas que la semoule de blé du Maghreb ! Dans la région du Sahel (c’est-à-dire la bande de territoire au sud du Sahara), on utilise essentiellement du sorgho et du mil pour faire de la farine et de la semoule. Exemple avec un plat typique du Sénégal, le thierré bassi, à base de semoule de mil, de viande de mouton et de manioc.

Cuisiner africain et sans gluten ! /3

Les feuilles de manioc

En Côte d’Ivoire

En Côte d’Ivoire, on utilise de la semoule de manioc, appelée attiéké. On en trouve dans la plupart des plats ivoiriens, accompagné de poisson ou de viande cuits à la braise ou au four, voire d’œufs en omelette et d’une sauce pimentée. A tester, la version poulet de Afrik at home !

Au Congo

Au Congo et au Cameroun, le saka-saka est un plat traditionnel composé de feuilles de manioc, d’épinards et de pâte d’arachide, le tout sans gluten donc. On vous conseille la recette de Ana Ouak, sur son blog J’veux être bonne.

Cuisiner africain et sans gluten ! /4

Foufou à l’Ivoirienne

Dans la catégorie simple mais efficace : le foufou (ou fufu). Cette boule de pâte s’accompagne de sauce de poisson ou de viande. Il suffit de deux ingrédients, de la farine de manioc et… de l’eau. Pour la préparation de cet accompagnement, suivez-le guide ! La composition du foufou change en fonction des pays et des régions. En Côte d’Ivoire par exemple, on le prépare avec de la farine de banane plantain !

Au Mali

Cuisiner africain et sans gluten ! /5

La récolte du Fonio au Mali

Saviez-vous que le fonio était l’une des céréales les plus anciennes d’Afrique ? On en trouve dans la savane, mais également au Sénégal ou au Mali. Elle est naturellement sans gluten et même si son goût est un peu fade, on peut très bien le relever en cuisine grâce à quelques astuces ! Prenez exemple sur les maliens, qui préparent des beignets de fonio, appelés fini n’gomi. Attention, la recette nécessite de la levure boulangère (non gluten free), mais comme nous l’explique la chef Fanny Biasini, « on peut trouver de la levure boulangère fraîche sans gluten dans les rayons frais des Biocoop. Regardez du côté de la marque Hirondelle !« 

Sans oublier bien sûr tous les plats de poisson et de viande que l’on peut servir avec du riz, comme le mafé ou le poulet niembouè !

Les gâteaux et les crêpes

Les crêpes de banane plantain

Cuisiner africain et sans gluten ! /7

La farine de banane plantain est souvent utilisée en Afrique

Très répandue dans le Golfe de Guinée, la farine de banane plantain est idéale pour réaliser des crêpes sans gluten, avec une petite touche d’originalité ! Le site Afrik At Home propose une recette très facile à réaliser, et une fois cuites, il ne vous reste plus qu’à garnir vos crêpes avec de la confiture de banane plantain, à acheter ou à réaliser soi-même.

Le thiakry

Cuisiner africain et sans gluten ! /8

Un thiakry en dessert ?

Au Sénégal, le thiakry est un dessert à base de yaourt et de semoule de mil assez rapide à réaliser. En fonction de vos goûts vous pouvez y ajouter quelques morceaux de fruits, à servir bien frais après un repas copieux !

Les douceurs orientales

Cuisiner africain et sans gluten ! /6

Harchas marocaines à la semoule de maïs

On remonte un peu pour aller voir du côté du Maghreb ! Au Maroc, on trouve des pains et des galettes de toutes formes, comme la fameuse harcha, qui se prépare avec de la semoule de blé, mais aussi avec de la farine de maïs. On vous en avait déjà parlé lors du Ramadan, il se trouve que certains gâteaux maghrébins, comme les cornes de gazelle, sont aussi sans gluten, donc on ne se prive pas et on se fait plaisir sur les douceurs marocaines !

Avec tout ça, il ne vous reste plus qu’à organiser une soirée africaine ! « Nasi diam bari » ! (« mange en paix »)

La photo de couverture est signée ©Nyama Choma

Enregistrer


A PROPOS DE L'AUTEUR

Marine Penot

Journaliste omnivore !

    COMMENTS (8)

  1. Pingback: Osè ! La cuisine africaine sans gluten | Because Gus

  2. Kermitte

    ()

    Très bon article, j’ajouterais que j’ai trouvé une recette de Makrout sans gluten à base de poudre d’amande et de polenta ( ou gari semoule de manioc ).

    Et sinon, il y a ce blog d’une cuisinière tunisienne :
    « Youyou » Tunisien sans gluten, 2ème recette avec farine de riz et amidon.
    http://sansgluten-tunisie.blogspot.fr/2013/03/youyou-tunisien-sans-gluten-2eme.html

    Makrouth sans gluten
    http://sansgluten-tunisie.blogspot.fr/2013/03/makrouth-tunisien-sans-gluten.html

    Feuilles de Brick sans gluten
    http://sansgluten-tunisie.blogspot.fr/2012/01/feuilles-de-bricks-tunisiennes-et-sans.html

    Baklawa
    http://sansgluten-tunisie.blogspot.fr/2012/01/baklawa-tunisienne-s-ans-gluten.html

    Enjoy 😉
    Kermitte

    Répondre

  3. Pingback: Célébrons le Ramadan gluten free | Because Gus

  4. Pingback: Fonio, céréale sans gluten qui remplace la semoule | Because Gus

  5. Pingback: Le sorgho, la céréale qui émoustille les US | Because Gus

  6. Pingback: Rice Trotters, le tour du monde gluten free | Because Gus

  7. Pingback: Manioc et tapioca, les substituts pour les sans gluten ! | Because Gus

Laissez un commentaire