Microbiote intestinal, qui es-tu ?! ©Caroline Davis

Vous avez dit microbiote intestinal ? Eh oui, ces dernières années, le terme s’est fait une place dans le jargon scientifique et médical. L’ancienne « flore intestinale » est en réalité un écosystème de bactéries, que chacun abrite dans son tube digestif ! Faisons connaissance avec cet ami qui nous veut du bien.

La composition du microbiote intestinal

Les bactéries du microbiote intestinal ©Géralt

Les bactéries ©Géralt

Chacun d’entre nous héberge environ 100 000 milliards de micro-organismes (ou microbes) dans son tube digestif. Ces organismes vivants composent le microbiote intestinal. Ils colonisent notre système digestif dès le plus jeune âge, et particulièrement le côlon.
D’où viennent-ils ? D’un peu partout ! A la naissance, le tube digestif est stérile, mais les bactéries affluent dès le premier souffle de l’enfant. Cette « colonisation » est d’abord influencée par l’environnement et le mode d’accouchement, puis par le type d’alimentation du nouveau-né, son hygiène et enfin la prise de médicaments.
Plus tard, le microbiote intestinal continue d’être modifié tout au long de notre vie par notre régime alimentaire, la prise d’antibiotiques et les infections qui nous contractons.

A quoi sert le microbiote intestinal ?

Le microbiote intestinal, une flore fragile ©Publicdomainpictures

Une flore fragile ©Publicdomainpictures

Ce super-héros de l’organisme a plusieurs cordes à son arc ! Il influence notamment l’épaisseur de la muqueuse intestinale, la production de mucus, bref, tout ce qui rend notre tube digestif mature et efficace.
En plus, le microbiote est une sorte de videur à l’entrée du tube digestif. Les bactéries bonnes pour nous peuvent entrer, les autres, dehors !
S’ajoutent à ses casquettes celle de régulateur de la digestion par la fermentation d’une partie des aliments dans le côlon, et celle de responsable de la modulation des toxines. Il en détruit certaines, en modifie d’autres, bref, c’est un peu le grand manitou du système digestif !

Le microbiote intestinal perd parfois l’équilibre…

Les antibiotiques, c'est pas automatique surtout quand on veut protéger son microbiote intestinal ©Steve-pb

Les antibiotiques, c’est pas automatique ! ©Steve-pb

A force d’être modifié, notre microbiote intestinal peut souffrir d’un déséquilibre appelé dysbiose. Cela est notamment dû à la prise fréquente d’antibiotiques, à l’excès de bactéries néfastes ou au contraire à l’absence de « bons » microbes.
En résultent tout un tas de pathologies pas drôles du tout : diarrhées infectieuses, syndrome de l’intestin irrité, et autres maladies inflammatoires chroniques de l’intestin…
Dans certains cas, on peut rééquilibrer le microbiote intestinal à l’aide de probiotiques, des micro-organismes vivants bénéfiques pour la santé.

Quand le microbiote intestinal aide à poser un diagnostic !

Le microbiote intestinal, l'allié des médecins ?! ©University of Liverpool faculty of Health and Life Sciences

©University of Liverpool faculty of Health and Life Sciences

Des chercheurs ont mis en évidence que la composition du microbiote intestinal avait été modifiée chez des patients atteints d’obésité, d’allergies et même de certains troubles du comportement.
Est-ce que ces modifications seraient une piste à suivre pour trouver de nouveaux moyens de diagnostiquer ces pathologies avant qu’elles ne se manifestent ? La recherche sur le sujet avance à grands pas !

Crédits photo de couverture : ©Caroline Davis

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


A PROPOS DE L'AUTEUR

Adeline Adelski

<p>Passionnée de théâtre et de littérature, Adeline usait déjà toutes ses plumes dès son plus jeune âge. « Quand je serai grande, je serai écrivain ! » Poursuivant aujourd’hui ses promesses d’enfant, elle écrit pour la publicité et les blogs tendance. Elle est également passionnée de voyages et roule régulièrement sa bosse aux quatre coins du monde… Peut-être nous dénichera-t-elle des adresses sans gluten en Micronésie ou au Sichuan ?</p>

    COMMENTS (6)

  1. Pingback: A la découverte de l’axe intestin-cerveau… | Because Gus

  2. Pingback: La librairie sans gluten de Because Gus | Because Gus

  3. Pingback: Sans gluten et autisme, où en est-on ? | Because Gus

  4. Pingback: Que lire quand on se pose des questions sur le gluten ? | Because Gus

Laissez un commentaire