Que dit le baromètre sur les sans gluten en 2020 ©Because Gus

Que donnent les résultats du baromètre sur les sans gluten en 2020 ? Voici les principaux enseignements à tirer.

Qui sont les sans gluten en 2020 ?

Si vous avez loupé un épisode, en 2019 on lançait le tout 1er baromètre sur les sans gluten. Cette étude représentative et réalisée au niveau national a enfin permis d’avoir des chiffres sur les sans gluten en France.

Que dit le baromètre sur les sans gluten en 2020 ©blindSALIDA pour Because Gus
©blindSALIDA pour Because Gus

Si on résume, 1 personne sur 4 est concernée par le sans gluten dans notre pays, puisque 8% des Français sont eux-mêmes sans gluten et que 16% ont un proche qui l’est. Il n’y a pas que les femmes qui se mettent au régime, car 37% des sans gluten sont… des hommes !

On peut classer les sans gluten en plusieurs catégories :

  • 94% des sans gluten arrêtent le gluten par contrainte, avec parmi eux :
    • Les sensibles au gluten (ou hypersensibles au gluten non-cœliaques) représentent 45% de ces mangeurs.
    • Viennent ensuite les personnes qui arrêtent le gluten pour soulager une autre maladie auto-immune ou digestive (19%)
    • On trouve les cœliaques, aussi appelés intolérants au gluten (13%)
    • Puis ce sont les allergiques au blé (10%)
    • Et enfin ceux qui mangent sans gluten pour un membre du foyer (7%)
  • 6%  des sans gluten arrêtent le gluten pour des raisons qui ne sont pas médicales.
Que dit le baromètre sur les sans gluten en 2020 ©blindSALIDA pour Because Gus
©blindSALIDA pour Because Gus

Enfin il ne s’agît pas que d’une lubie de bobos parisiens puis que seuls 12% d’entre eux vivent à Paris et qu’1 sans gluten sur 4 habite une commune de moins de 20 000 habitants.

Par ici pour les résultats détaillés !

Le sans gluten est encore mal connu…

… Des sans gluten, eux-mêmes !

De nombreuses personnes, qui ne sont pas spécialement sans gluten, confondent très souvent l’allergie au blé, les intolérances alimentaires et la maladie cœliaque. On s’est donc demandé si les sans gluten connaissaient eux-mêmes la définition de l’intolérance au gluten… Or à cette question seul 1 sans gluten sur 4 a coché la bonne réponse : « c’est la maladie cœliaque ».

Que dit le baromètre sur les sans gluten en 2020 ©blindSALIDA pour Because Gus
©blindSALIDA pour Because Gus

Pour plus de 40% des sans gluten, l’intolérance au gluten « c’est ne pas digérer le gluten, sans avoir la maladie cœliaque », pour 20% d’entre eux « c’est ressentir une gêne lorsqu’on mange du gluten », et enfin pour 7% des sans gluten « c’est être allergique au gluten ou au blé ». Et pour ceux qui s’emmêlent les pinceaux, voici un moyen mnémotechnique : l’Association Française des Intolérants au Gluten (AFDIAG) défend les cœliaques et depuis quelques années maintenant, les hypersensibles au gluten non-cœliaques.

En parlant des cœliaques, la bonne nouvelle est que 73% d’entre eux ont trouvé la bonne réponse, ce qui semble plutôt logique, puisqu’ils sont directement concernés par cette pathologie ! Cependant moins d’1 cœliaque sur 2 se fait rembourser ses produits sans gluten par la Sécurité Sociale.

Que dit le baromètre sur les sans gluten en 2020 ©blindSALIDA pour Because Gus
©blindSALIDA pour Because Gus

Il y a du progrès, car en 2019 ils n’étaient que 35%, mais cela reste faible quand on sait que 43% d’entre eux ne connaissent pas ce dispositif et n’en n’ont jamais fait la demande.

Autre point qui s’améliore légèrement en 2020, mais pose toujours question : celui des tests de diagnostic. Il y a encore 21% des sans gluten qui ont arrêté le gluten sans faire aucun test au préalable.

C’est un peu mieux qu’en 2019, où ils étaient 37%, mais cela reste encore important. Trop de gens ignorent, même plusieurs années après l’arrêt du gluten, qu’il est essentiel de faire le test pour diagnostiquer la maladie cœliaque avant d’arrêter le gluten.

… Ainsi que du reste de la population !

Mais les sans gluten ne sont pas les seuls à ignorer beaucoup de choses à leur propre sujet. Le reste de la population, ignore aussi beaucoup de choses à leur sujet.

Que dit le baromètre sur les sans gluten en 2020 ©blindSALIDA pour Because Gus
©blindSALIDA pour Because Gus

Quand on leur demande « Autour de vous, qui est au courant que vous êtes sans gluten ? », ce sont les proches qui sont mentionnés en premier. Ils sont 85% à mentionner leur famille proche, 65% leurs amis proches et même 55% à avoir leurs collègues au courant de leur régime alimentaire. Qui arrive en 4ème position : le médecin traitant !

Est-ce parce qu’il s’agit d’une mode et que leur médecin n’a pas besoin d’en être informé ? Non, comme on l’a rappelé, 94% des sans gluten arrêtent le gluten par contrainte à cause de symptômes trop handicapants au quotidien et non par simple mode. Pourquoi alors ? De nombreux sans gluten nous racontent régulièrement que leur médecin ne les prend pas au sérieux, ou leur font même la morale quand ils évoquent le gluten : « Ah non pas vous, vous n’allez pas vous y mettre non plus !?« .

Que dit le baromètre sur les sans gluten en 2020 ©blindSALIDA pour Because Gus
©blindSALIDA pour Because Gus

Mais les médecins ne sont pas les seuls à ne pas être au courant du sans gluten. En effet, comme en 2019, 92% des sans gluten estiment que leur régime est présenté comme une mode par les média. Ce qui contribuerait à les décrédibiliser aux yeux du reste de la population.

Enfin, quand on demande à ces mangeurs de noter le niveau de connaissances des restaurateurs sur le sans gluten, ces derniers obtiennent 3,8/10. C’est un peu mieux qu’en 2019 où la note atteignait 3,5/10, mais cela reste très faible ! On pourrait pourtant croire qu’il est plus facile de manger sans gluten en 2020 « avec tout ce que l’on entend sur le sans gluten ».

Est-ce plus facile de manger sans gluten en 2020 ?

A la maison, les sans gluten confirment leur tendance à davantage cuisiner eux-mêmes et partagent pour 72% le même repas sans gluten avec tous les membres de leur foyer. C’est donc plutôt facile à gérer, notamment par rapport à la problématique des traces de gluten et des contaminations croisées.

Que dit le baromètre sur les sans gluten en 2020 ©blindSALIDA pour Because Gus
©blindSALIDA pour Because Gus

Mais à l’extérieur… c’est encore le parcours du combattant. 73% estiment qu’ils ne peuvent pas aller au restaurant autant qu’ils le voudraient. De plus 44% des sans gluten vont en boulangerie (pas forcément pour eux) et n’y trouvent pas d’offre sans gluten alors qu’ils en souhaiteraient une.

Qui est-ce que cela peut bien concerner ? Des parents, qui prennent du pain pour leurs enfants, leur conjoint.e et n’en consomment pourtant pas eux-mêmes.

Autre dilemme à l’extérieur : dire qu’on ne mange pas de gluten.

Que dit le baromètre sur les sans gluten en 2020 ©blindSALIDA pour Because Gus
©blindSALIDA pour Because Gus

C’est une source de stress pour les sans gluten et seul un tiers le précise systématiquement au restaurant. 27% des sans gluten le précisent « quand ils ont des doutes », notamment pour confirmer qu’un plat ne leur gâchera pas la journée. 14% d’entre eux le précisent dans certains cas et enfin 20% ne le mentionnent jamais !

Pourquoi ? Comme pour les médecins, là encore, il y a la peur de passer pour des « suiveurs de mode », des gens compliqués, bref des enquiquineurs qui cherchent à se faire remarquer ! Pour éviter les remontrances, les sans gluten ne se manifestent pas. 

Que pensent les sans gluten des professionnels de santé ?

Que dit le baromètre sur les sans gluten en 2020 ©blindSALIDA pour Because Gus
©blindSALIDA pour Because Gus

Comme on l’a expliqué prudemment, les médecins ne sont au courant du régime alimentaire de leur patient que dans 50% des cas.

Cela explique pourquoi 47% d’entre eux font plus confiance aux marques qu’à leur médecin traitant pour les renseigner sur le sans gluten. C’est d’ailleurs légèrement plus que l’an dernier (42%).

Si les sans gluten ne sont pas pris au sérieux, ils ne pourront pas obtenir les bonnes infos, les bons tests ne sont pas pratiqués avant l’arrêt du gluten… bref c’est le serpent qui se mord la queue !

Le sans gluten est-il devenu plus sain en 2020 ?

Scoop, le sans gluten n’est pas plus sain en 2020 qu’en 2019 ! Là encore les sans gluten le répètent, ils n’achètent pas des produits parce que c’est tendance ou plus sain (2% des achats de produits sans gluten) mais parce qu’ils n’ont pas le choix !

Que dit le baromètre sur les sans gluten en 2020 ©blindSALIDA pour Because Gus
©blindSALIDA pour Because Gus

Les nombreux articles qui moquent les personnes achetant des pâtes sans gluten, pointent le fait qu’il n’y ait aucun bénéfice diététique et que ces produits soient de plus, plus chers… une arnaque donc !

Mais c’est oublier que 98% des sans gluten les achètent parce qu’ils ne peuvent pas consommer des pâtes, du pain, des céréales… qui contiennent du gluten et qu’il ne s’agit pas d’un choix, mais d’une nécessité ! Devraient-ils faire leurs propres pâtes et pain maison ? On ne jette pourtant pas à la pierre à tout ceux qui mangent du gluten et achètent des pâtes au supermarché et du pain à la boulangerie.

Par ici pour découvrir la méthodologie de notre étude.

Cet article a été publié le 13 mai 2020 et a depuis été mis à jour par l’équipe.

La photo de couverture est signée : ©Because Gus


A PROPOS DE L'AUTEUR

Cécile Gleize

Fondatrice de Because Gus et gluten free !

    COMMENTS (5)

  1. Pingback: La maladie coeliaque, une maladie auto-immune encore peu connue – Liesint

  2. Pingback: Difficile de manger différemment en France ? - Because Gus

  3. Cros

    ()

    Merci beaucoup pour cette étude instructive.
    Une étude qui m’intéresserait beaucoup serait le surcoût que représente le sans gluten. En effet, même si le remboursement de la sécurité sociale permet une prise en charge, il me semble qu’elle est plus que partielle par rapport au surcoût (que j’estime pour ma part à +30% par rapport à un budget alimentaire classique). De plus, ce remboursement sécurité social est en partie en contradiction avec les bénéficies nutrionnels car un paquet de gateaux industriel sera concerné par le remboursement, mais pas les farines de riz/maïs…qui permettraient de les fabriquer maison. Or, le maison est sensé est meilleur pour la santé. De plus, le processus remboursement sécurité sociale est compliqué. Il devrait être donné les sommes à tous ceux qui ont l’ALD sans justificatifs. Autre point : je connais une famille qui a demandé une reconnaissance de la maladie coeliaque et obtenu une compensation mensuelle significative, ce serait bien aussi de savoir si c’est répandu et quels sont les montants.
    Voilà ce qui attire également ma curiosité 😉 mais en tout cas grand merci pour ce qui est déjà fait.

    Répondre

    • Cécile Gleize

      ()

      Bonjour Estelle,
      Merci à vous de nous lire et de rebondir sur nos articles 🙂
      Pour le remboursement, il y a en effet toute une procédure à suivre pour obtenir l’ALD et ensuite se faire rembourser. On en parlait dans cet article : https://because-gus.com/se-faire-rembourser-ses-produits-sans-gluten/
      Pour ce qui est du remboursement des produits comme des cakes plutôt que des farines, on abordait ce sujet dans l’article également. C’est vrai que ce serait bien de promouvoir le fait-maison. Mais pour l’instant la réglementation ne le permet pas.
      Quant au surcoût, celui-ci n’est pas seulement lié au remboursement. Il y a aussi le fait que les produits sans gluten sont fabriqués à partir de farines moins courantes et donc plus chères. Dans des usines dédiées et donc s’il y a peu de consommateurs le coût est plus élevé que pour une production de masse. Et il y a aussi la certification qui a un coût. Demander le logo épi de blé barré est payant et représente un certain montant du prix, mais c’est aussi gage de sécurité…
      Les marques des distributeurs proposent des produits sans gluten à prix assez raisonnables et sans tout faire maison, il est possible de ne pas faire exploser son budget, mais cela dépend de la situation de chacun 😉
      L’équipe de Because Gus

      Répondre

  4. Pingback: 3 recettes sans gluten sans lactose pour les gourmands

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.