Quels tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque ? ©Rawpixel

Quels tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque ? Pour y voir plus clair on a demandé au docteur Cédric Carbonneil, Chef du Service Évaluation des Actes Professionnels à la Haute Autorité de Santé de tout nous expliquer !

Faut-il arrêter le gluten avant de faire les tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque ?

Où manger un burger sans gluten à Paris ? /6

Continuez le gluten !! ©Paris New York

Dr Cédric Carbonneil : C’est très important de ne pas arrêter de consommer du gluten avant de faire les tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque.

Car si on arrête le gluten, la réaction auto-immune ne sera plus visible, on ne pourra donc pas diagnostiquer la maladie.

Or la maladie cœliaque nécessite un suivi, c’est donc important de faire les tests quand on mange encore du gluten !

(NDLR : pour comprendre pourquoi la maladie cœliaque nécessite un suivi, on a justement un super article : Pourquoi diagnostiquer la maladie cœliaque, avec les réponses du professeur Cellier !)

Qui prescrit les tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque ?

Dr Cédric Carbonneil : C’est le médecin qui prescrit les tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque.

La demande d'ALD pour les sans gluten - ©Rawpixel.com

Chez le médecin ! ©Rawpixel.com

Lors de la visite, il commence par un examen clinique. C’est-à-dire qu’il pose des questions au patient afin de savoir s’il peut s’agir ou non d’une maladie cœliaque.

Le médecin va notamment rechercher la présence de certains symptômes évocateurs (douleurs abdominales, diarrhée chronique, amaigrissement…). Mais ces éléments ne sont pas suffisants, car la maladie peut coeliaque peut être asymptomatique (sans symptômes, oui cela arrive) !

Si à l’issu de son examen le médecin a une suspicion de maladie cœliaque, alors il prescrira des tests sérologiques (traduction : les prises de sang) pour préciser son diagnostic.

Comment fonctionnent les tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque ?

Quels tests pour l’intolérance au gluten ? ©Chuttersnap

Quels tests pour l’intolérance au gluten ? ©Chuttersnap

Dr Cédric Carbonneil : La maladie cœliaque est une maladie auto-immune qui s’attaque et détruit la muqueuse intestinale.

Pour la diagnostiquer, il faut donc rechercher dans le sang des molécules impliquées : les immunoglobulines : Ig, et plus spécifiquement celles qui sont de préférence associées aux muqueuses : IgA. Parmi ces IgA, il va nous falloir trouver spécifiquement celles qui reconnaissent certains auto-antigènes spécifiques de la maladie cœliaque : la transglutaminase et l’endomysium.

Quels sont les tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque ?

Dr Cédric Carbonneil : Les tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque recherchent donc les IgA antitransglutaminase. On peut aussi tester les IgA antiendominosium.

Quels tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque ? - Les test sanguins ©Joel Filipe

Les test sanguins ©Joel Filipe

Si l’un de ces deux tests est positif, alors on devra confirmer le diagnostic par une biopsie de l’intestin grêle.

Mais, certaines personnes ne fabriquent pas d’IgA ! Donc on peut avoir des tests négatifs, alors que la personne souffre bel et bien d’une maladie cœliaque ! On appelle ça un faux négatif. Un test des IgA totales, permet en complément des deux autres de savoir si la production d’IgA fonctionne ou non !

A noter que le fait de ne pas produire d’IgA, n’est pas spécifique des patients présentant une maladie cœliaque. Ce déficit peut également être retrouvé chez d’autres patients.

Si on ne fabrique pas d’IgA, peut-on quand même diagnostiquer la maladie cœliaque ?

Dr Cédric Carbonneil : Oui on peut bien sûr regarder une autre classe d’immunoglobulines : les IgG ! On teste alors les mêmes auto-antigènes qu’avec les IgA : IgG antitransglutaminase et IgG antiendominosium.

Et là c’est la même chose qu’avec les IgA : si les tests sont positifs il faut passer à la prochaine étape : la biopsie de l’intestin grêle.

Si on résume voici les tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque :

Quels tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque ? - On récapitule ©Hush Naidoo

On récapitule ©Hush Naidoo

Il y peut y avoir jusqu’à trois prises de sang à effectuer :

  1. Première prise de sang : recherche des IgA antitransglutaminase et/ou IgA antiendomysium
  2. Si la première prise de sang est négative : deuxième prise de sang pour recherche les IgA totales.
  3. Si la deuxième prise de sang est négative, troisième prise de sang pour rechercher les igG antitransglutaminase et /ou les IgG antiendomysium

Si l’un de ces tests est positif, alors il faut confirmer le diagnostic avec une biopsie. Si tous les tests sont négatifs, cela indique que vous n’avez pas la maladie cœliaque, donc pas de biopsie dans ce cas.

Pour autant, cela ne veut pas dire que vous n’avez rien. Il convient alors de poursuivre les investigations médicales pour identifier la pathologie concernée !

(NDLR : par ici pour tout savoir sur les autres tests proposés et y voir plus clair)

La biopsie est-elle nécessaire pour confirmer le diagnostic ?

Dr Cédric Carbonneil : Oui la biopsie de l’intestin grêle est nécessaire pour confirmer le diagnostic car elle permet de visualiser l’état de la muqueuse intestinale et notamment la présence d’une atrophie des villosités intestinales.

Quels tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque ? - Nécessaire ? ©Piron Guillaume

Nécessaire ? ©Piron Guillaume

Le diagnostic définitif de la maladie cœliaque est posé après régression de l’atrophie des villosités intestinales et/ou de la disparition des symptômes cliniques grâce au régime sans gluten.

(NRDL : avec les résultats des tests pour diagnostiquer la maladie cœliaque et la biopsie, les coeliaques peuvent faire une demande d’ALD pour se faire rembourser les produits sans gluten.)

Un doute ? Parlez-en à votre médecin pour qu’il vous prescrive les tests pour diagnostiquer la maladie coeliaque et rejoignez-nous du 18 au 20 mai 2018 pour l’Opération Journées de la Maladie Cœliaque, afin de faire avancer le diagnostic !

Cet article a été publié le 16 mai 2018 et a depuis été mis à jour par l’équipe.

La photo de couverture est signée : ©Rawpixel

A PROPOS DE L'AUTEUR

Cécile Gleize

Fondatrice de Because Gus et gluten free !

    COMMENTS (8)

  1. Pingback: Quels tests pour l’intolérance au gluten ? | Because Gus

    • Cécile Gleize

      ()

      Bonjour,
      Vous en avez parlé à votre médecin ? Sinon le mieux c’est peut être de contacter le service du professeur Cellier à l’Hopital Européen de Paris, ils sont spécialistes de la maladie coeliaque. Vous nous direz ce que ça a donné ?
      L’équipe de Because Gus

      Répondre

  2. Pingback: Vaccin pour la maladie coeliaque : où en est-on ? | Because Gus

  3. Pingback: Se faire rembourser ses produits sans gluten ? | Because Gus

  4. Pingback: L’autotest pour dépister la maladie cœliaque chez soi | Because Gus

  5. Blanc aurelie

    ()

    Bonjour
    Je soupçonne depuis longtemps que jai la maladie coeliaque car jai vraiment les symptomes associes depuis de nombreuses annees: colon irritable, tres grosses migraines, ballonements, diarrhée sans cesse, problème hépatique, hypothyroidie, retention deau, demineralisation, fatigue chronique, douleurs articulaires, carences, eczema, quand jetais ado retard de croissance et de puberte sans quon puisse expliquer pourquoi et la depuis peu aménorrhée… il ya qq annees jai fait un test mais je consommais deja tres peu de gluten car cetait un calvaire a chaque fois ensuite.. du coup le test a ete negatif (je ne peux meme pas vous dire quel prise de sang jai faite exactement) . Mon medecin, assez hermetique a tout cela ma dit que cetait juste « dans ma tete et que le sans gluten cest une mode ». Comme la maladie coeliaque na jamais ete confirmée je ne fais pas attention aux traces de gluten … et je peux en manger de temps en temps en societe … car on me dit toujours « fais pas la difficile …un petit peu te fera pas de mal ». Bref je sens au fond de moi un réel probleme. Surtout depuis que je nai plus de règles… pour une fille de 32 ans cest quans meme tres étrange.. je ne suis pas sure qu une simple intolérance pourrait provoquer une diarrhée en continue et une absence de règles… donc je ne sais plus trop quoi faire. Quen pensez vous ? Pouvez vous me dire sil ya un autre test qui ne nécessite pas de reintroduire le gluten pour etre diagnostiquee ? Sinon, pendant combien de temps devrais je reintroduire le gluten avant la prise de sang (le calvaire mais bon…) ???

    Répondre

    • Cécile Gleize

      ()

      Bonjour Aurélie,
      Merci pour votre message ! Malheureusement la maladie coeliaque ne peut être détectée que s’il y a du gluten :/
      Notre équipe est en train de travailler sur un article sur un autre type de test, mais l’article n’est pas encore prêt. Il va falloir patienter encore un petit peu. Celui-ci, peut être, ne nécessiterait pas de réintroduction… à confirmer !
      Sinon on vous conseille d’essayer de voir un autre médecin, peut être plus ouvert d’esprit. Ainsi qu’un(e) gynécologue pour votre aménorrhée. Cela peut aussi être lié à la perte de poids, mais aussi à plein d’autre choses. Et comme on n’est pas médecin, on ne peut pas vous répondre là dessus 🙂
      Tenez-nous au courant !!
      L’équipe de Because Gus

      Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.